Tambacounda : phases nationales, les finalistes en cadet connus.

 

La 28é édition des phases nationales de l’ONCAV s’achèveront le samedi prochain à Tambacounda.  En catégorie cadette pour les  ½ finales, Dianké Waly de Sédhiou a sorti les Saint-louisiens de Médina Darou sur le score de deux buts à zéro à l’issue du temps réglementaire.  Pour le second match, Lapou Nder faisait face aux Mbourois.  Après un match âprement disputé, le score est resté nul et vierge à l’issue du temps réglementaire, malgré la détermination dont ont fait montre les différentes attaques. Ils seront départagés par la fatidique épreuve des tirs aux buts, qui verra l’avantage des Mbourois qualifiés en ½ grâce à un forfait sur l’équipe de Tambacounda.  Trois tirs réussis pour Mbour contre 2 du côté des Saint-louisiens de Lapou Nder. Ainsi, en finale, les « casaçais de Dianké  Waly » en découdront avec  les Mbourois de l’ASC Grand Mbour.

En catégorie sénior, en première heure, les lougatois de « PENC » faisaient face à l’ASC Grand Thiès. Sur l’aire de jeu, les deux équipes ont livré un beau match, avec deux réalisations de chaque côté. Même s’il faut noter que toutes les deux ASC ont eu respectivement à avoir l’avantage durant la partie.  A la 5e  minute déjà, les thièssois avaient mené 1 but à zéro avant de se faire rattraper avant la pause  par des lougatois mieux en place. En seconde période, les « Ndiambour Ndiambour » aggravent le score et conservent l’avantage jusqu’à la 83é minute, moment de l’égalisation des thiéssois. L’épreuve des tirs aux buts les départagera et verra la chance sourire aux lougatois de Penc. Ils ont ainsi décroché leur ticket pour la finale prévue ce samedi, en attendant de connaitre leur adversaire. En seconde heure, Ufragel de Kaolack a obtenu son visa pour la finale au détriment de Yaakaar de Nguekhoh sur le score de deux buts à zéro.

Abdoulaye FALL

 

 

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*