Tambacounda: Réal/Santos pour la finale de la zone 2/A.

 

Le Réal de Me Sidiki Kaba, qui titubait pourtant en début de championnat, a pu retrouver ses jambes en accédant à la  finale de la zone 2/A. Les « merengues » ont battu Gounas sur la plus petite des marques. Ils retrouveront l’ASC Santos qui a piétiné le Relais sur le score de 3 buts à zéro.

Les finalistes de la zone 2/A, aussi bien en catégorie cadette que sénior, sont connues. Chez les cadets, ce sera Réal/Relais car les jeunes du Réal ont dominé ceux de l’As Camp par 2 buts à 1 tandis que les petits du Relais avaient réussi à éliminer leurs adversaires de Kalbora au terme des tirs aux buts. Le score de ce duel à l’issue du temps réglementaire était de 2 buts partout.

En troisième heure, toujours au stade régional de Tambacounda, le Réal a réussi la passe de deux en battant Gounas par 1 but à zéro. Le match Santos/Relais qui a suivi a largement tourné à l’avantage du Santos qui a scoré trois fois sans qu’un seul but ne soit marqué par les joueurs du Relais. Au finish, 3 buts à zéro en faveur de l’ASC Santos qui en découdra avec le Réal pour le titre de champion zonal 2014.

Pour rappel, cette journée de demi-finales de la zone 2/A était placée sous le parrainage du médecin vétérinaire Ibrahima Lô qui n’a pas un seul instant hésité à appuyer financièrement la zone. Une belle initiative à saluer et ce dont tout le public sportif s’est vivement félicité.

[orbit]

Boubacar Dembo TAMBA et Abdoulaye FALL / www.tambacounda.info /

Un Commentaire pour “Tambacounda: Réal/Santos pour la finale de la zone 2/A.”

  1. diapsoko a écrit le

    merci docteur LO pour votre geste vs etes un exemple à tc sans poste de responsabilité vs faites tout ceci c vrema genial lé tambacoundois vous sont rékonécent du courage un jour vs seré recmopensé de vos gestes à l’endroit de la jeunesse

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*