[Tamba Portrait] Mouhamadou Yacouba Diagana le major du centre d’examen de Bakel au BFEM 2015

Décrocher le titre de major d’un centre d’examen, cela déclenche la joie de la vie chez certains. La qualité est prestigieuse, prodigieuse et précieuse. Peu de cracks ont eu ce privilège dans leur parcours scolaire ou universitaire. Pourtant, ce sentiment d’avoir décroché la lune, faisant, d’un coup, traverser tout le corps d’une intense sensation de joie intérieure, prête à exploser, n’a pas, outre mesure, habité l’enfant de Yacouba Cheikh Tidiane Diagana et de Siramadi Tidiane Diagana.

Aucune euphorie dans la voix de l’adolescent, quand nous l’avons joint sur le téléphone de son père. Un père qui, lui-même, n’a laissé transparaître aucune liesse particulière face à une distinction qui aurait transporté beaucoup de parents sur le toit de l’extase. Nous avons fini par comprendre que dans la famille Diagana, les tableaux d’honneur, les performances scolaires du môme de 15 ans ne surprennent plus. Elles sont devenues une habitude.

Quand nous avons demandé au major Mouhamadou Yacouba, quels sont ses meilleurs classements lors des différentes évaluations dans son cursus scolaire au collège, avant l’examen du BFEM, sa réponse ne s’est pas fait attendre : « Premier ! ». Croyant que nous nous étions fait mal comprendre, nous avons repris la question en précisant : Votre classement dans les différentes compositions de la 6ème à la 3ème. La réponse n’a pas variée: « Premier ! ».

Ces performances scolaires, Mouhamadou Yacouba les doit à sa discipline dans le travail et à son sérieux que certains confondent à la timidité. Il les doit aussi à son engagement sans faille dans les études. « Je suis assidu aux cours, j’apprends mes leçons et je trouve toujours du temps pour faire des exercices», estime-t-il, comme pour lever un coin du voile sur le secret de sa réussite.

Mouhamadou Yacouba Diagana est un bon élève certes, mais il a aussi la chance d’être entouré d’un père et d’une mère qui ont compris qu’un enfant, aussi intelligent soit-il, ne pourrait pas réaliser de prouesses sans un environnement familial propice, sans des parents consciencieux et présents. « Mes parents, je les aime beaucoup, dit-il, en guise de reconnaissance et de remerciements. Je leur doit tout. Ils m’ont beaucoup encadré, et ne cessent de m’encourager. Si j’ai obtenu cette distinction, aujourd’hui, je peux dire que c’est grâce à eux. »

Le major est reconnaissant aussi à l’endroit de ses enseignants du collège de la commune de Bakel. « Ils ne ménagent aucun effort pour notre réussite. C’est pourquoi je voudrais les remercier pour tout ce qu’ils m’ont apporté.», dit-il.

En ce qui concerne ses amis, notamment, ceux qui n’ont pas eu la chance de décrocher le brevet, il les encourage et leur demande de ne surtout pas baisser les bras. «Ils ont échoué cette fois-ci. C’est difficile. Mais, c’est l’occasion pour eux de redoubler d’efforts pour réussir l’année prochaine ».

Des passe-temps, Mouhamadou en a. Comme les mômes de son âge, il aime beaucoup le football. Il suit avec beaucoup d’attention les sorties des « Lions » du football. Il vibre aussi pour les mythiques Galactiques du Real Madrid. Mais au dessus de tout cela, le jeune Mouhamadou est un passionné de l’internet et des jeux d’esprit. Il ne peut pas se passer aussi des documentaires portant sur les questions scientifiques et environnementales. …

Le brevet en poche, le jeune Mouhamadou Yacouba Diagana poursuit son chemin. Le Bac devient le prochain objectif majeur pour lequel le major va s’investir. Il compte aller loin, très loin dans les études. Il a de bonnes dispositions pour d’autres conquêtes sous le sceau de l’excellence. Des conquêtes qui lui permettront certainement de se voir ouvrir, grandement et avec déférence, les portes du très stratégique secteur des technologies de l’information et de la communication. C’est un rêve qu’il nourrit au quotidien. Soninke.tv lui souhaite toute la réussite et de très bonnes vacances.

Avec Dia Diakhité, soninke.tv Bakel

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*