Tambacounda : accusée d’avoir reçu Malick Gakou dans son domicile, les femmes de l’Afp exigent la révocation du député Diya Kanté du parti.

Les femmes de l’Afp de Tambacounda sont dans tous leurs états. Elles accusent leur camarade,  l’honorable député Diya Kanté, d’avoir reçu l’ennemi N°1 de leur parti chez elle lors de son passage à Tambacounda dans le cadre de la vulgarisation de son grand parti. Mieux, soutiennent les femmes très en colère, Diya Kanté travaillerait même  pour Malick Gakou.

Les conséquences  du passage de Malick Gakou à Tambacounda continuent de se faire noter dans l’Afp. Après la cascade de démissions notée dans la formation des progressistes, c’est au tour des femmes  de monter au créneau et de réclamer la révocation d’une de leur camarade qu’elles accusent de faire dans le clair-obscur. Ces femmes de l’Afp, par la voix de leur responsable de la section communale exigent la radiation de l’honorable député Diya Kanté du parti. Cette dernière, si l’on en croit Sira Waly de la section communale, ne travaille point pour le parti et n’a d’ailleurs rien apporté à la formation et aux militants. Depuis son élection comme député, se désole-t-elle, « Diya Kanté n’a mené aucune activité pour les femmes ou encore pour le parti.  Elle n’a aucune présence sur le champ politique bien que bénéficiant de tous les  avantages du parti ». Pis, fulmine-t-elle, « elle se permet de recevoir dans son domicile l’ennemi N°1 de l’Afp qu’est Malick Gakou. Nous ne lui pardonnerons jamais cet acte et exigeons par conséquent, sa révocation du parti ». Sa camarade Mary Niang  de la section départementale des femmes soutiendra les mêmes  propos et ira plus loin en soutenant qu’elles (les femmes) ne la reconnaitront plus comme leur leader. « Pour garder la stabilité dans le parti, il faut que la député Diya Kanté, qui souffle le chaud et le froid soit radiée du parti. Nous ne saurons tolérer de tels actes qui ne militent guère en faveur de la cohésion du parti. Du moment qu’elle est avec Gakou, qu’elle s’assume sinon, le parti n’a qu’à prendre les mesures qui s’imposent ».

Le coordonnateur communal lui, a  axé son speech sur les biens de Malick Gakou. Mamadou Ndour dit ne peut pas comprendre que le leader du grand parti se permette de distribuer des billets de banque à tour de bras là où il passe pendant que personne ne peut dire quelle est sa profession.  D’où son appel lancé à la cour de répression de l’enrichissement illicite d’orienter ses actions vers la recherche de la licéité des biens de Mr Gakou qui étonnent plus d’un. « La cour doit enquêter sur les biens de Malick Gakou », prie le responsable communal de l’Afp.

Jointe au téléphone hier, Diya Kanté qui dit être occupée par une rencontre à laquelle elle prend part à Dakar a promis d’apporter des éléments de réponse aux accusations portées sur elle.

[orbit]

Abdoulaye FALL / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*