Kédougou: Morsures de chiens à Fongolimbi, la population dans la psychose

La peur et la psychose ont fini de s’installer à Fongolimbi, une commune où les chiens errants ont fini d’imposer leur loi à la population. En cause, la mort de 4 personnes des suites de morsures de chiens errants dans les rues de la commune. Depuis lors, c’est la panique et les veillées nocturnes se raréfient.
Pour mettre un terme à cela, des mesures ont été prises par les autorités pour éliminer définitivement ces fauves de la carte de Fongo­limbi. Seulement, à cette période où les eaux sont encore abondantes, il est difficile voire imprudent de donner du poison à des chiens.
Pour éviter des dégâts supplémentaires et avec le conseil du service des vétérinaires, il a été recommandé d’attendre la saison sèche pour procéder à l’extermination de ces bêtes à Fongolimbi.
En attendant, les populations doivent prendre leur mal en patience et être prudentes pour ne pas tomber entre les mailles de ces carnivores.

msdiallo@lequotidien.sn

Lequotidien

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*