SAFRA 2015 : Eclairages de Fatoumata Déo Cissé sur la sortie de Yaye Awa Diagne relative à la non mobilisation de la subvention municipales destinée à la Safra

L’Institution municipale a tenu à apporter des éclairages sur la sortie, en marge de la cérémonie officielle d’ouverture de la Semaine de l’Amitié et de la Fraternité (SAFRA) à Bassé, de l’Honorable Député Yaye Awa Diagne, du reste conseillère municipale, qui avait déclaré dans une de nos publications que la mairie de Tambacounda n’a pas soutenu l’édition 2015 de la SAFRA. La tâche est revenue à Fatoumata Déo Cissé, 5e adjointe au maire, au nom de ce dernier en déplacement, de souligner que l’institution municipale a bel et bien appuyé la Safra à concurrence d’un peu plus de 5 millions de francs CFA, et que même Yaye Awa Diagne a bénéficié de cet appui. Fatoumata Déo Cissé s’est confiée à la rédaction de www.Tambacounda.info. Écoutez

  • BOUBA DIASPORA

    Je trouve scandaleux d’entendre que La SAFRA n’est pas reconnue juridiquement dans la ville du ministre le plus régalien du gouvernement à savoir le ministre de la justice .Si la SAFRA existe plus de 20 ans et que la mairie de tamba le finance c’est illégale car une telle organisation doit avoir un statut et un organigramme déposé à la prefecture et au ministére intérieur publié au journal officiel qui délivre une autorisation de son existance juridique .Tout cela c’est dilapidé l’argent publique des tamba-coundois avec des financements occultes c’est triste pour tamba-counda .BOUBA DIASPORA 75012 PARIS

  • Mamadou Camara

    ladaba caamara
    Moi je pense que élus se foutent de la population de tamba qu’ est que tous ces élus vont faite a la SAFARA ? a quel titre ? tous ces ordres de mission sont de l’argent qui pouvaient servir a d ‘autres chose plus important que le tourismes des élu a Basse
    ils sont responsables il faut arrête se du cinement tout sa . les pauvre élus depuis votre élection a nos jours vous parle que l’argent rien que l’argent vous votez toujour pour des sommes d’argent jamais pour l’intere de la population