Quinzaine de l’excellence de l’UJADT de Tambacounda : le Lycée technique remporte le sacre du « débattons »

 

Une rencontre âprement jouée a opposé ce samedi 15 avril 2017, le Lycée Mame Cheikh Mbaye et le Lycée Technique pour une finale du jeu dénommé « débattons ». Une initiative de l’Union des Jeunes Actifs pour le Développement de Tambacounda(UJADT), dans le cadre de la quinzaine dite de l’excellence. Cette 1ère édition est remportée par le collège Thierno Souleymane Agne (génies en herbes), Lycée Mame Cheikh Mbaye (génies en herbe secondaire) et par le Lycée technique (débattons).

C’est un groupe de jeunes qui au départ se sont retrouvés au sein d’une entité, « Boscoin » au quartier Médinacoura dans la commune de Tambacounda. De fil à aiguille, le groupe est transformé en association de développement pour renforcer la cohésion sociale ainsi que la fraternité pour une implication de ces jeunes garçons et filles, élèves ou étudiants dans le processus de développement de la région de Tambacounda.

Pour Mamadou Dramé portant la parole du Président Bou Diakité, la tenue de cette quinzaine « est un rêve qui a été transformé en réalité ». Car il s’agit de 15 jours de compétition en « débattons » et en génies en herbe qui a opposé l’ensemble des établissements de la commune. Des jeunes engagés à relever le défi du développement de leur région car, « il ne s’agit plus de faire mais de bien faire », explique Dramé. L’ambition est d’ouvrir un espace de réflexion contribuant à animer le débat public et à renouveler les cadres de la réflexion ou d’espaces démocratiques. Elle ambitionne également de se baser surtout sur les savoirs aptes et adaptés à produire des résultats qualitatifs et substantiels pour un meilleur cadre de vie.

C’est ainsi que pour le tournoi du génie en herbe niveau collège, la finale a été remportée par le Collège Thierno Souleymane Agne (170 points) devant le CEM Moriba Diakité(160 points). Le niveau secondaire a vu le Lycée Mame Cheikh Mbaye laminer le Lycée technique par un score fleuve de 300 points contre 100 soit un écart de 200 points. La rencontre qui a retenu l’attention du public est celle opposant le Lycée Mame Cheikh et le Lycée Technique pour le « débattons ». Les débatteurs sont amenés à défendre des positions sur le thème du développement de l’Afrique, « et si l’Afrique refusait de se développer ». Un véritable moment de culture générale qui a été sanctionné par la bonne défense de l’élève Clautile Ndèye ainsi que de ses coéquipiers.

Malgré l’argumentaire de l’adversaire, mademoiselle Ndèye s’est défendu bec et ongle pour démontrer que l’Afrique a refusé de se développer car souligne-t-elle, « l’Afrique est un mendiant assis sur une mine d’or ». Une défense qui lui a valu de remporter le trophée du meilleur débatteur. Une occasion pour le parrain de cette première édition, l’Inspecteur de l’Education et de la Formation, Amadou Dia de souligner que c’est un véritable moment de confrontation saine car une faut une certaine rapidité dans les réponses. Ces genres d’initiatives sont à encourager, à soutenir, à accompagner pour qu’elles puissent contribuer sur l’amélioration des performances et résultats scolaires.

Ansoumana SADIO/www.tambacounda.info/