[TAMBA PORTRAIT] Haby Coulibaly innove

 

Depuis 2010, Mme Traoré née Haby Coulibaly manage avec doigté le conseil consultatif régional des femmes de Tambacounda. A ce jour, plusieurs d’entre elles commencent à afficher le sourire car, avec méthode, Mme Traoré les conduit tranquillement vers leur autonomisation, au grand bonheur des populations de Tambacounda.

Haby Coulibaly a décidemment réussi la prouesse d’opérer la rupture, un véritable bouleversement de perspectives dans le monde si sensible et complexe de celles qui nous ont donné la vie. Il n’y a qu’à voir la très belle organisation de la journée régionale dédiée aux femmes de Tambacounda pour s’en convaincre.

Mme Traoré nous signifiera avoir une autre vision de la promotion des femmes, celle consistant à faire un diagnostic réel de leur situation et, par voie de conséquence, de sélectionner celles qui sont réellement en situation de vulnérabilité et d’essayer des les ôter des griffes de la pauvreté. Haby Coulibaly a pensé aux femmes Bassari, à juste titre d’ailleurs, et celles-ci sont entrées dans les bonnes grâces de l’Ancar qui leur a offert une décortiqueuse à fonio. Quoi de plus normal dans la mesure où ces dames excellent dans le fonio, de la culture à la commercialisation. Le ministre en charge des femmes vient de leur octroyer un moulin.

Dans son plan programme, Mme Traoré a fait renforcer les capacités de 52 femmes en micro jardinage, 70 femmes leaders en droits des femmes.

5 cercles de 100 membres chacun répartis dans 4 groupes de 25 femmes officient dans le micro crédit avec les fameuses et dynamiques AVEC (Association Villageoise d’Epargne et de Crédit). De petites cotisations de 600 FCFA sont collectées et aujourd’hui, à en croire Haby Coulibaly, les AVEC de Gourel Diadji et Médina Coura tiennent respectivement dans leurs tire lire, 6 et 5 millions d’espèces sonnantes et trébuchantes. 5 animatrices salariées sur 5 bonnes saisons les encadrent, Actionaid et l’Afd sont passées par là, ce dont s’est vivement félicitée Mme Traoré qui assure d’ailleurs avec la précision de l’orfèvre, ses fonctions d’assistante du chef de l’exécutif régional.

« Je continuerai à me battre pour que Tambacounda puisse aussi regorger de femmes entrepreneurs dans tous les secteurs clés de notre tissus économique », nous a-t-elle expliqué.

Boubacar Dembo TAMBA / www.tambacounda.info /

  • saliou dieng zaltamba

    Mme TRAORE HABY COULIBALY est une grande dame qui travaille jour et nuit pour la défense des intérêts des femmes.Trés engagé dans la formation et le financement des femmes de Tamba et l’organisation de la quinzaine de la femme en est une preuve. Elle mérite le soutien de tous les autorités étatiques et politiques pour encore inover et mettre les femmes de Tamba dans le vrai développement pour les faire sortir de la pauvreté. Le Conseil départemental à sa tête le président SINA CISSOKHO ne ménagera aucun effort pour l’aider à atteindre ses objectifs surtout dans le cadre de la copopération décentralisée.Nous l’encourageons vivement et nous invitons Mr le ministre de la Justice Me Sidiki Kaba qui a toujours été aux côtés des femmes de redoubler d’effort pour trouver des parteners au Conseil Consultatif des femmes mais aussi nous invitons les différents DG de participer à l’effort de développement avec notre syster ou madame TRA née HABY COULIBALY cette dame de fer dans le développement.

  • Pape Guèye

    une vraie battante. Bravo Haby tu es entrain de montrer la voie a suivre par les femmes et les hommes.

  • Alfousseyni

    Une vraie dame de fer à Tamba. Bravo Haby. Ne regarde ni à gauche, ni à droite, ni en haut ni en bas. Regarde toujours devant toi et les aigris vont mourir de jalousie. Tamba est de toi