Tambacounda : l’imam ratib, Thierno Souleymane Agne, invite les politiques à la responsabilité

 

L’imam ratib de Tambacounda, Thierno Souleymane Agne, a invité, lundi, les hommes politiques, dans son prêche de la prière de la Korité marquant la fin du mois de Ramadan, à faire preuve de responsabilité et à éviter la violence, notamment en perspective des prochaines joutes électorales.

Thierno Souleymane Agne qui dirigeait la prière à la place Salikénié, a appelé les hommes politiques à faire preuve de responsabilité en perspective des prochaines élections législatives du 30 juillet.

S’adressant à des fidèles musulmans, parmi lesquels plusieurs personnalités religieuses, politiques et administratives, comme le ministre de la Justice Sidiki Kaba, le maire Mame Balla Lô et le gouverneur Elhadji Bouya Amar, l’imam de la grande mosquée de Tambacounda, a aussi invité les hommes politiques à ’’éviter les stratagèmes des menteurs et des traitres’’, tout en cultivant la sincérité. Il est ensuite revenu sur l’importance de la zakat-al-fitr, cette quantité de céréales à remettre aux personnes démunies afin de leur éviter la mendicité le jour de la fête.

Au terme de la prière, le ministre Sidiki Kaba a salué cet aspect du discours du chef religieux, appelant à ’’faire attention aux tractions des adeptes du mensonge et de la trahison’’.

Dans le même sillage, il a relevé que même s’il souhaite que la liste Bennoo Bokk Yaakaar (BBY) soit majoritaire dans le pays, il considère que les élections doivent se passer dans le calme, car ’’c’est le peuple qui décide en dernier ressort et son choix doit être respecté’’. ‘’Que ces élections se passent dans des conditions optimales, mais surtout dans la paix et nous sommes habitués à organiser des élections (paisibles)’’, a-t-il poursuivi, estimant que le lundi, lendemain des élections, tous les Sénégalais doivent aller au travail, ‘’en se conformant au verdict des urnes qui n’est rien d‘autre que la vérité du peuple’’.

ADI/OID

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*