Finale régionale Orcav, Goudiry détrône Plateau.

 

L’ASC Plateau n’a pu réussir à garder son titre de championne régionale. Ce samedi, elle est tombée, les armes en main, face à une belle et engagée équipe de Goudiry sur la marque d’un but à zéro. Goudiry empoche un million de nos francs d’espèces sonnantes et trébuchantes du parrain Me Sidiki Kaba, qui a encore cassé sa tire lire pour faire plaisir aux jeunes de sa région, année sociale oblige peut être.

Djiké de Goudiry a déjoué tous les pronostics en s’adjugeant le trophée régional de l’Orcav. Face à l’ASC Plateau ce samedi au stade régional de Tambacounda, elle a su se montrer réaliste en concrétisant l’une des rares bonnes occasions de but qu’elle s’est créée durant la partie. Plateau, complètement diminuée par ses nombreuses absences, (plusieurs des cadres évoluent dans l’élite, en ligues 1 et 2), a bataillé ferme pour revenir au score, mais c’était sans compter avec la détermination et la ténacité des poulains de Modou Thiam. Djiké de Goudiry représentera la région de Tambacounda aux prochaines phases finales nationales et, à en croire son coach Modou Thiam, l’équipe viendra se préparer à Tambacounda car c’est la région qui sera cette fois ci en jeu. M. Thiam de révéler que son équipe à travaillé durant 28 jours pour en arriver là, ce qui s’est nettement reflété dans la compétition avec le très bon niveau physique de ses joueurs.

Le parrain met les petits plats dans les grands.

Me Sidiki Kaba, le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, n’a pas lésiné sur les moyens pour accompagner les jeunes. Plusieurs millions de nos francs seront mobilisés à cet effet. Un somptueux trophée, de très jolis équipements sportifs assortis de survêtements de qualité, des médailles, un tableau magnétique et des équipements pour les arbitres, deux millions de nos francs pour récompenser les équipes demi-finalistes à raison d’un million pour l’équipe championne, 500 000 FCFA pour la vice-championne, 300 000 FCFA et 200 000 FCFA pour respectivement Yaakaar classée 3e, et Gounass 4e car pour la troisième place, c’est Yaakaar qui a dominé Gounass sur la marque de deux buts à un.

Le parrain, qui avait à ses côtés tout le gotha politique de l’Apr, s’est vivement félicité de l’esprit de fair-play qui a prévalu durant la partie. « J’ai plaisir à accompagner nos jeunes, et je continuerai à me battre pour qu’ils soient bien formés afin qu’ils puissent être compétitifs sur le marché de l’emploi car vous n’êtes pas sans savoir que nous vivons maintenant dans un monde de compétition. Cette année dite année sociale est la leur, eux et les femmes, et nous nous battrons pour traduire cette ingénieuse idée du président Macky Sall en réalité, s’il plait à Allah », a souligné le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur. Ce que Me Sidiki Kaba n’a pas dit, c’est qu’il n’a pas attendu cette année sociale pour accompagner les jeunes, lui qui a cassé sa tire lire pour leur construire un complexe socio culturel et un centre polyvalent de formation.

Boubacar Dembo TAMBA / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*