Un an de présidence Trump: Ce tweet qui sonne comme une gifle à son époux

 

Cela fait un an que Melania Trump est devenue la 45e Première dame des Etats-Unis. Et si l’on en croit les nombreuses rumeurs ainsi que le livre «Fire and Fury», l’ancien mannequin n’avait aucune envie d’entrer à la Maison-Blanche, au point de fondre en larmes en apprenant la victoire de son époux. Depuis, la First Lady subit sa nouvelle vie et semble avoir du mal à trouver sa place.

Melania Trump a cependant tenu à marquer cette première année passée à Washington, note le Huffington Post. Samedi, elle s’est fendue d’un tweet sonnant un peu comme une claque adressée à son époux: la Première dame s’est bien gardée de faire une quelconque allusion à Donald Trump, aussi bien dans son texte que dans son choix d’image. «Ce fut une année remplie de tant de moments merveilleux. J’ai eu du plaisir avec les gens que j’ai eu suffisamment de chance de rencontrer à travers notre pays et le monde!», a écrit Melania.

Une référence à sa liaison avec une actrice X?

En guise d’illustration, la First Lady a choisi une image la montrant au bras d’un jeune militaire au physique robuste, le jour de l’investiture de Donald Trump. Il ne s’agit certes pas d’un cliché officiel publié par la Maison-Blanche, mais les internautes et les médias américains n’ont pas manqué de souligner le choix étrange de Melania, elle qui avait l’embarras du choix parmi la multitude de photos du couple Trump prises ce jour-là.

Si certains supposent que la First Lady a simplement voulu souligner son admiration pour les militaires américains, d’autres ont fourni des explications diverses et variées. Ces derniers jours, la rumeur d’une liaison entre une actrice porno et Donald Trump, alors que celui-ci était déjà marié à Melania, a en effet refait surface. La First Lady a-t-elle voulu se venger en zappant totalement son mari dans son tweet? De nombreux internautes en sont persuadés.

«Melania tweete une photo d’elle avec un autre (nettement plus charmant) homme pour marquer l’investiture. Pas Donald. Je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est une réponse aux affaires de Donald», a réagi un journaliste australien.

(joc)

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*