Procès du «logeur de Daech» L’histoire derrière l’interview culte de Jawad.

 

«J’étais pas au courant que c’étaient des terroristes (…) On m’a demandé de rendre service, j’ai rendu service, monsieur». L’air ahuri face à la caméra de BFM TV, Jawad Bendaoud s’apprête à se faire embarquer par la police. En ce 18 novembre 2015, l’assaut a été donné contre son appartement de Saint-Denis et le jeune homme semble tomber des nues en apprenant qu’il hébergeait des terroristes. Encore sous le choc des attentats, les Français retrouvent un semblant de sourire grâce à cette interview absurde, lors de laquelle le petit caïd tente par tous les moyens de se dédouaner.

En un éclair, Jawad et ses propos incohérents deviennent la risée des internautes, qui rivalisent d’imagination pour tourner «le logeur de Daech» en ridicule.

 

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*