Tambacounda: Les conducteurs de Jakarta incendient la commune

 

Non-contents de la nouvelle mesure des autorités locales, les conducteurs de motos Jakarta se sont violemment fait entendre. Improvisant une marche de contestation, ils ont barré les principales artères de la commune et ont allumé un peu partout des pneus.

Les contestataires s’insurgent contre le paiement de l’assurance exigé par les autorités locales. Pour eux, dans la région, il n’est pas possible de se faire assurer. Car, indiquent-ils, les assureurs leur ont signifié que les motos jakarta ne sont pas prises en compte. Un dilemme qui les a fait sortir de leurs gonds. Les gendarmes qui se sont déportés sur les lieux où curieusement la police est invisible, ont fait face aux manifestants.

WALFNet

  • saliou dieng zaltamba

    En ma qualité d’élu locale je suis de tout cœur avec les jeunes qui manifestent pour deux raisons:
    1 – Je confirme que les motos ne doivent même pas avoir l’assurance et je défie n’importe quel autorité.
    2 – La Gendarmerie n’a pas à intervenir dans la ommune pour traquer les jeunes qui conduisent que des JAKARTA. J’estime que les Gendarmes ont d’autres chats à fouilleté dans le département au moment ou les bandits et autres malfaiteurs régnent en maitre dans le département.
    Trop c’est trop et TAMBA n’avait besoin de ces controles et on nous annonce que c’est pire dans le département ou les forces de sécurité dérangent les populations et se sont les Gendarmes qui sont pointés du doits. Les bergers qui sont avec le troupeau fuient dés qu’ils voient les gendarmes et le bétail se disperce dans la brousse. Les populations du département de Tamba( Toutes les neufs communes) ne parlent que des gendarmes qui les fatigues.
    SALIOU DIENG CONSEILLER DEPARTEMENTAL TAMBA

  • FALL

    Grand vous avez raison.Ici à Tamba trop c’est trop,certains des hommes de tenues se comportent comme des demi DIEU.Un excès de zèle,d’arrogance et de mépris vers la population tambacoundoise,les assimilant à des ignorants .D’après un profane en droit que je suis, la police gère la commune et la gendarmerie en milieu rural sauf as exceptionnel en ville.Jean Jacque Rousseau dit:<>.Ainsi,jeunes tambaoundois refusons d’être bâillonné devant le fait accompli.Nous demandons des discutions inclusives pour aboutir à des solutions durables.