Campagne de commercialisation de l’arachide : Près de 3.000 tonnes collectées à Tambacounda.

 

A Tambacounda, 2.901,41 tonnes d’arachide ont été collectées pour une valeur de 609.295.470 FCfa. Des retards de financement dans les opérations inquiètent des producteurs qui risquent de brader leurs récoltes dans les marchés hebdomadaires.

Malgré quelques difficultés, les signaux sont au vert pour la campagne de commercialisation de l’arachide dans la région de Tambacounda. Selon le dernier rapport, en date du 11 janvier, 2.901,41 tonnes de l’arachide ont été collectées pour une valeur de 609.295.470 FCfa. Sur les 2.901,41 tonnes collectées, 581,62 tonnes sont évacuées, 2.396,79 tonnes sont stockées et 77 tonnes sont en dépôt. Pour les semences certifiées, dans les trois départements (Tambacounda, Goudiry et Koumpentoum), 1.929,318 tonnes sont collectées dans les 51 points de collecte fonctionnels mais non encore évacuées pour une valeur de 433.765.460 FCfa. Le département de Koumpentoum a collecté 2.317,23 tonnes. La région compte 79 points de collecte actifs dont 26 pour l’arachide et 51 pour les semences certifiées à Tambacounda, Goudiry et Koumpentoum. Le département de Bakel ne compte aucun point de collecte. Une situation qui s’explique par les faibles productions arachidières en raison du déficit pluviométrique, a expliqué Balla Moussa Bodian, ingénieur des travaux agricoles à la Direction régionale du développement rural.

La campagne se déroule bien. Une hausse de la quantité d’arachide d’huilerie et de semences certifiées collectée est notée. Mais le département de Koumpentoum traîne toujours le pas à cause de la non-disponibilité des fonds. Une situation qui inquiète les producteurs. Certains risquent même de brader leurs récoltes dans les marchés hebdomadaires faute d’acheteurs. Mais le technicien agricole rassure. Des dispositions sont en train d’être prises pour pallier ces manquements liés aux finances, assure M. Bodian. Lors de sa dernière tournée, le directeur national de l’Agriculteur avait annoncé des mesures pour remédier à cette situation.

Pape Demba Sidibé / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*