Koumpentoum : 12kg de chanvre indien saisis par les hommes en bleu.

 

L’opération de sécurisation du corridor lancée par les hommes en bleu de la brigade territoriale de Koumpentoum appuyée par des éléments venus de Tambacounda a porté ses fruits. Plus d’une dizaine de kilogrammes de chanvre indien a été saisie de même que plusieurs véhicules immobilisés et mis en fourrière pour divers délits.

Apporter la sécurité sur les routes afin de mieux contrôler la circulation et la rendre beaucoup plus fluide, telle semble être l’objectif de la gendarmerie nationale. Ce mercredi, une vaste opération de sécurisation de la route a été menée par les hommes en bleu de la brigade de gendarmerie de Koumpentoum. La localité choisie pour lancer l’assaut, est la commune de Malème Niani où, les hommes en bleu ont élu leur quartier général. L’opération y est lancée vers les coups de 8heures sur la RN1, avec plus d’une dizaine d’éléments mis à contribution. Aucun véhicule, même les « particuliers » n’ont pas été épargnés au contrôle de routine lancée par les pandores. Le résultat ne tardera pas à suivre. Plusieurs véhicules sont immobilisés et mis en fourrière. Beaucoup de ces véhicules immobilisés, ne disposaient pas de pièces administratives telles que l’assurance, la carte grise ou leurs conducteurs n’avaient pas le type de permis requis pour le transport en commun, entre autres manquements. C’est pourquoi, explique une source de la gendarmerie, ils sont tous immobilisés et seront mis en fourrière. Poursuivant, la source explique que cette opération a aussi permis de mettre la main sur une importante quantité de chanvre indien. Il s’agit, soutient-il, de 12 kg de l’herbe qui tue qui ont été dissimulés dans la malle arrière d’un véhicule de type « 7places », en provenance de la région de Kolda. La marchandise prohibée appartiendrait à des sénégalais qui étaient à bord du véhicule immatriculé, KD 1568 A. les deux jeunes individus arrêtés sont entre les mains de la gendarmerie qui va ouvrir une enquête en attendant leur déferrement devant le procureur de la république.

Abdoulaye Fall / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*