Tambacounda : L’arrivée de spécialistes annoncée à l’hôpital régional.

 

Confronté à un déficit criant de spécialistes, l’hôpital régional de Tambacounda va bientôt être doté de ces personnels pour assurer aux populations une prise en charge médicale correcte.

Les populations de Tambacounda vont enfin pousser un ouf de soulagement. Elles vont, en effet, bénéficier d’une prise en charge correcte en santé. Car le centre hospitalier régional « annonce l’arrivée de médecins spécialistes » en cardiologie, urologie, chirurgie, néphrologie (dialyse), imagerie médicale, gynécologie, lit-on dans un communiqué qui nous est parvenu. Dans cette structure de prise en charge de la santé des populations du Sénégal oriental et même de la sous-région, aucun spécialiste ou presque n’y officiait depuis quelque temps. Finalement, la structure n’avait plus de pédiatre ni de chirurgien. Le gynécologue, lui, avait jeté l’éponge pour aller dans le privé, entre autres manquements notés.

D’ailleurs, l’hôpital régional de Tambacounda aspire à devenir un centre hospitalier de référence nationale et sous-régionale, dans le cadre de son projet d’établissement 2017-2021, dont une mouture a été présentée par sa directrice, Thérèse Aïda Babilas Ndiaye.

Après les « derniers réglages », le projet d’établissement dit « de deuxième génération » a été soumis pour validation au ministère de la Santé et de l’Action sociale. Il se décline en cinq points ayant trait à l’aspect médical, aux soins infirmiers, à la gynécologie obstétrique, à la communication, aux ressources humaines et au social ainsi qu’à la qualité.

De nouvelles pratiques
médicales

Le centre hospitalier régional de Tambacounda qui veut passer d’un hôpital de niveau 2 à un hôpital de niveau 3 entend devenir un « hôpital sous-régional avec toutes les spécialités et des ressources humaines de qualité », a dit la directrice.
Cet établissement public de santé se veut donc, au terme de la mise en œuvre du projet d’établissement, un « hôpital de référence permettant l’accès aux soins à tous, dans les meilleurs délais, avec la possibilité, pour les usagers, de bénéficier d’un parcours de soins clair ».

Le projet médical vise à mettre en place de « nouvelles pratiques médicales » à travers le relèvement du plateau technique, le renforcement des ressources humaines, la création de nouveaux services et spécialités. Concernant ces dernières, Mme Ndiaye a cité la cardiologie, les maladies infectieuses, la dermatologie, l’Orl, la chirurgie pédiatrique, l’urologie. S’y ajoutent la consultation externe pour toutes les spécialités et le pôle mère-enfant. Il s’agit de « valoriser l’espace existant par la réhabilitation et la construction de locaux. Le renforcement de la capacité d’accueil de la structure dont les 125 lits (15 pour la maternité) sont jugés insuffisants est aussi envisagé. Tout comme le recrutement d’un personnel qualifié. Le centre hospitalier compte 237 agents, à savoir des fonctionnaires, des contractuels et des prestataires. La région comptait un seul pédiatre, deux gynécologues, un chirurgien orthopédiste, a informé la directrice, relevant, par ailleurs, que le projet d’établissement accorde une place importante à la gestion de la motivation du personnel dont beaucoup ne restent pas longtemps à Tambacounda.

Situé dans une zone frontalière de quatre régions et quatre pays, l’hôpital de Tambacounda reçoit des patients venant des deux Guinées, du Mali, de la Gambie et de la Mauritanie, a fait remarquer Thérèse Aïda Babilas Ndiaye.
Juste rappeler que le gouverneur de la région de Tambacounda, El Hadj Bouya Amar, lors de la cérémonie de remise de matériels offerts par Mamadou Oumar Sall, avait profité de l’occasion pour inviter la direction à mettre en place une politique d’attractivité visant à mieux intéresser les spécialistes. Outre les avantages et autres motivations que leur donne l’Etat, la structure doit, à son tour, trouver les voies et moyens pour les motiver davantage afin que les spécialistes acceptent de rester dans la région, au grand profit des populations, avait conseillé le chef de l’exécutif régional.

Pape Demba Sidibé / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*