Célébration du 11 mai à Tambacounda : Alpha Marley, toujours fidèle à son “Bop”.

 

Alpha est un véritable fana de Bop Marley, meilleur Reggeaman de tous les temps. Depuis plusieurs années maintenant, il célèbre l’anniversaire de la disparition du Reggaeman Jamaïcain.

Cette année, il a encore remis ça. Le 11 mai, Alpha en a fait un sacerdoce. Quoiqu’il advienne, le reggaeman promet de fêter la date, lâche-t-il, très déterminé. Le Reggae est un genre musical qui est en moi et qui me complète. “Je m’y retrouve et m’y complais” martèle, Bop pour les plus intimes. Et cela est dû à l’amour que je nourris pour Bop Marley, s’exclame-t-il. Trouvé sur scene avec ses rastas bien déployés, ce fan de Bop est un reggaeman né. Très en forme, il a avec les artistes de la ville, tenu en haleine les nombreux fans venus communier avec eux, le 11 mai. Rappelant parfois les paroles de la star planétaire, ils ont égayé plus d’un. Seulement constate-t-on, il n’y a plus cette grande euphorie que l’on notait lors de l’anniversaire de Bop. Est-ce dû par la méconnaissance de Bop par les  générations actuelles? De toute maniere, réitère Phonse, ” rien ne saurait m’arrêter ou me détourner de ma voix”. Tant qu’il me sera accordé un seul souffle dans la vie, je travaillerai à fêter le 11 mai”, promet euphorique, cet inconditionnel de Robert Nesta Marley, emboitant son micro pour enflammer le public.

Jah Rastafara!

Abdoulaye Fall / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*