Tambacounda: les populations de Diyabougou dénoncent l’orpaillage alluvionnaire qui leur crée beaucoup de désagréments.

 

Les populations des villages de Soréto, Diyabougou et Sounkounkou sont dans le désarroi, leurs cheptels qui s’abreuvent dans les rares poches d’eau de la Falémé présentent des signes de maladie sinon meurent du fait de la pollution de l’eau, ils invitent l’Etat à revoir sa politique relative à ce genre d’orpaillage alluvionnaire qui cause d’énorme dégâts. Ecoutez le reportage de Boubacar TAMBA pour votre portail www.tambacounda.info.

version française


version wolof

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*