Scandale à l’Aéroport de Diass : La direction veut faire payer un droit de stationnement aux policiers et douaniers, ces derniers refusent.

 

L’aéroport international Blaise Diagne a été secoué par un bras de fer entre, d’une part, la direction de LAS (Limak-Aibd- Summa), via la société gestionnaire du parking, et, d’autre part, les policiers et douaniers en service à Diass.

La boite de Pandore a été ouverte quand il a été notifié aux hommes de tenue, qui venaient d’officier pendant 24 heures, qu’ils devaient débourser 24 000 F Cfa (l’unité) avant de faire sortir leurs véhicules des lieux. Niet catégorique des paramilitaires. Il s’en est suivi une vive altercation et le blocage du parking pendant une heure, avant la suspension de la mesure.

Nous devons à la vérité de souligner que la direction de cet aéroport impose de nombreuses charges à ses collaborateurs. Le 7 mai passé, Dakaractu relatait le conflit entre LAS (Limak-Aibd- Summa) et la société adjudicataire, en charge de la gestion des chariots.

dakaractu/

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*