Tambacounda : les jeunes de l’AFP au président, “Qu’il sache que les militants ne sont les valets de personne”.

 

Les jeunes de l’Afp de la commune de Tambacounda n’en peuvent plus de voir leur responsable politique et par ailleurs coordonnateur régional de la formation, continuer de végéter dans le Bby. Laissé en rade depuis lors et zappé de toutes les  nominations malgré sa posture, les jeunes outrés, fulminent en soutenant que le président Macky Sall sache que nous ne sommes les valets de personne”. Nous en avons marre de cette situation de simples suivistes, alerte la bande à Aliou Sakhanokho qui promet de ne point valeter dans la coalition.

Les jeunes de l’AFP ne sont pas contents de leur compagnonnage dans le Bby. Tout le temps laissés en rade et souvent zappés lors de la prise des décisions, ils ont tenu un point de presse pour dire basta. Aliou Sakhanokho, coordonnateur régional des jeunes de la formation de Moustapha Niasse et porte parole du jour, martèle, ” nous ne sommes pas à l’aise dans le Bby, du fait de clivage et autres comportements aux antipodes de l’unité et de la solidarité. S’il faut dire la vérité bien qu’ayant reçu l’ordre de  Niasse d’accompagner le président Sall, il faut avouer que le compagnonnage dans le Bby n’est pas des meilleurs. Seulement, nous tenons à signifier que les militants ne sont les valets de personne. Personne ne peut les obliger à agir contre leur gré, fulmine le patron des jeunes. D’où son appel à une meilleure considération de leur leader, Ibrahima Sylla. Nous ne pouvons pas concevoir qu’un cadre de sa trempe puisse continuer à végéter de la sorte dans la coalition, sans aucune responsabilité. Et pourtant, informe le 1er des jeunes de l’AFP, il consent beaucoup de ses moyens pour le rayonnement de la coalition, sans piper mot.  “Il est temps, rugissent ses affidés, pour qu’un poste à la dimension de son rang, lui soit trouvé”. Sinon, alerte, Sakhanokho, des frustrations se créeront et cela, au grand dam du candidat de la coalition. “Que les cartes soient redistribuées et que chacun soit remis à la place qui est le sien”, conseille la bande d’indignés, visiblement outrés de leur mise à l’écart dans la coalition.

Abdoulaye Fall / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*