Tambacounda : Mamadou Bâ sur les attaques contre Idy “Le président et son ministre ont fait pire sans subir toutes ces sorties virulentes”.

 

Les attaques notées ces derniers temps contre le président de Rewmi ont-elles d’autres visées ? C’est la question que s’est  posé, d’entrée, Mamadou Bâ, membre des forces nouvelles Dimbaalé saa Reew (FNDR). Pour ce poulain de Khouraichi Thiam qui a fait face à la presse pour dénoncer cet acharnement outre mesure contre l’ex-premier ministre, Idy ne mérite toutes ces vagues d’indignations et toutes ces sorties,  d’autant plus qu’il s’est excusé. Cela montre à suffisance qu’il y a des gens tapis dans l’ombre qui tirent les ficelles. Ahurissant ! rugit-il.  Et pourtant, se désole-t-il, le président Macky Sall lui-même et son ministre en charge des affaires étrangères ont fait pire en allant respectivement marché pour Charlie Hebdo et se recueillir au mur des lamentations. Le sénégalais sont-ils amnésiques, s’interroge-t-il.

Les attaques notées contre Idrissa Seck ne sont pas du gout de ce membre des FNDR, parti de Khouraichi  Thiam. Pour Mamadou Bâ, l’on a comme l’impression qu’il y a d’autres visées dans ces sorties notées contre l’ancien premier ministre du pays. Il ne s’agit plus  seulement des propos qu’il a tenus. Il semble avoir un non dit dans les attaques, pense le bras droit de Khouraichi Thiam. Et pourtant, fulmine-t-il, tel ne devrait pas être le cas d’autant plus qu’il s’est excusé. Dans la religion musulmane, quelqu’un qui reconnait son erreur et s’excuse, doit être pardonné, pense le jeune Bâ. Ne faisant pas dans la langue de bois, il assène, les sorties outre mesure sur la personne de Idy sont motivées. Sinon, il ne devrait pas y avoir tout ce grand bruit sur la question. Des gens ont fait pire et n’ont pas subi les mêmes affres. On étaient ces « grands » défenseurs de la religion en son temps ?  Prenant l’exemple du président Macky Sall qui en son temps, avait pris l’avion présidentiel, au frais du contribuable sénégalais pour aller prendre part à une marche des populations françaises lorsque Charlie Hebdo a été attaqué. Cela n’est-il pas plus grave que ce qu’Idy a dit, après s’en être excusé, martèle-t-il. Poursuivant dans ses dénonciations, il ajoute, récemment, le ministre des affaires étrangères n’est pas allé se recueillir au mur des lamentations. Est-ce que cela a été du gout des sénégalais ? se demande-t-il. Et pourtant, il n’y a pas pour autant des sorties ou autres attaques fustigeant cela. Que les gens sachent raison garder et éviter d’être manipulés à des fins politiques, fulmine-t-il. Terminant ses déclarations, il a demandé à ce que les attaques cessent pour éviter de basculer le pays dans la tourmente. L’urgence est aujourd’hui ailleurs mais point besoin de se verser dans un jeu qui n’honore en réalité personne. L’état doit faire en face aux préoccupations prégnantes des populations c’est à ce jeu qu’il est attendu mais pas besoin de profiter d’une situation pour essayer de  liquider de potentiels adversaires.  Heureusement, se félicite-t-il, les sénégalais sont conscients et très éveillés.

Abdoulaye Fall / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*