Accord gazier entre le Sénégal et la Mauritanie: Les éclairages de Macky Sall

 

Le gisement Grand Tortue est à cheval sur la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie. Un gisement gazier qui n’est pas sans provoquer une polémique au Sénégal depuis quelques mois en raison d’un accord que les présidents des deux pays qui ont en partage cette ressource naturelle ont signé à Nouakchott. Des opposants ont saisi l’occasion pour dénoncer ce qu’ils pensent être une nébuleuse.
Recevant le Grand Duc de Luxembourg, le président Sall avait apporté la réplique aux critiques dont il faisait l’objet. Une réponse qu’il a réitérée lors de la concertation nationale sur la gestion des revenus tirés de l’exploitation du pétrole et du gaz. Devant une assemblée constituée de ministres, de députés, de membres de la société civile, mais aussi de dignitaires religieux et coutumiers, le chef de l’État a rappelé dans quel contexte la découverte du gisement Grand Tortue a été faite et comment les deux pays se sont accordés pour en tirer profit…

 

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*