Sommet Trump-Kim: Des ventilateurs «espions» donnés aux journalistes?

 

Ils étaient près de 5000 journalistes présents à Singapour pour le sommet historique entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Tous les reporters accrédités ont reçu un dossier de presse contenant quelques «goodies», parmi lesquels un mini ventilateur USB qui a fait exploser de panique la Twittosphère, rapporte notamment le «Huffington Post».

Le sac contenait également une bouteille d’eau et un éventail offerts par le journal «The Straits Times», ainsi qu’une brochure touristique de l’Ile de Sentosa, à Singapour, ou se tenait le sommet. En revanche, l’origine du ventilateur électrique restait inconnue, ce qui a immédiatement déclenché la méfiance de la Toile.

Certains internautes ont en effet mis en garde les reporters de ne surtout pas brancher le ventilateur à leur ordinateur, craignant qu’il soit contaminé par un logiciel espion ou malveillant.

Les clés USB ont été historiquement utilisées dans un certain nombre de cas d’infiltrations informatiques. Le «Telegraph» rappelle notamment qu’en 2013, le Kremlin avait espionné les délégués du G20 en distribuant des supports de stockage amovibles capables de télécharger des informations à partir d’ordinateurs portables.

(jfe)

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*