Pourquoi la défaite est cruelle!

 

L’élimination du Sénégal dans ce mondial va rester pendant beaucoup de temps, au travers de nos gorges. Les gosses ne nous ont pas rendus “foot” de joie face à la Colombie, bien que la quasi totalité des quotidiens nationaux l’aient sollicité dans leurs Une. Les lions n’ont pas eu les épaules assez larges et les crocs et griffes suffisamment acérés pour égratigner ces colombiens. Pourtant, sans les sous-estimer, ils ont été les moins fringants de tous nos adversaires dans la poule. Ils n’ont pas du tout été impressionnants. Les matchs jouaient contre la Pologne et le Japon ont été plus durs et plus difficiles que ce dernier joué hier contre la Colombie. Et pourtant, ils ont su tenir le coup même si face au Japon aussi, ils ont laissé filer leur avenir dans ce mondial. Ce qui fait que la défaite est cruelle et l’élimination dure. Car, les gosses avaient à Samara, leur destin en main même si, il leur a manqué l’esprit “Samouraï” face à l’équipe nippone. Diantre!

Ils ont très tôt crié aux meilleurs d’autant plus que l’un d’eux a juste, après le match face à la Pologne, martelé fier, qu’il y’avait  bien “la génération 2018”. Il avait très top crié au “héraut” oubliant que lui et sa bande n’avaient pas encore traversé la rive des 8eme. “Thiey Sunugal bii” ! Peut-être aussi que la tâche qu’ils s’étaient fixée, était trop ardue. Celle de vouloir représenter l’Afrique dont les 4 autres représentants ont été tous éconduits. Dommage que l’aventure s’arrête là, au grand dam des sénégalais. La marche sur les traces de la génération de 2002 ne  s’est pas réalisé. Diouf et sa bande détiennent toujours le meilleur palmarès.

Ce qui est fait est maintenant fait, tirons-en les leçons et puis…

Abdoulaye Fall / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*