[ALERTE] Tambacounda : Les bâtiments du Lycée Mame Cheikh Mbaye menacent de s’effondrer

 

L’Association des parents d’élèves (Ape) du lycée Mame Cheikh Mbaye de Tambacounda ne cache pas son inquiétude face à la situation de cet établissement. Construit en 1983 et gracieusement offert par feu Djily Mbaye, il est, aujourd’hui, en état de décrépitude. Les bâtiments menacent de s’effondrer. C’est pourquoi les parents d’élèves sont montés au créneau pour sonner l’alerte. Face à la presse, Abdoulaye Sarr, président de l’Ape, n’est pas passé par quatre chemins pour s’en désoler. « Le lycée est dans une situation désastreuse. Le personnel, les professeurs et les élèves ne sont pas en sécurité », a-t-il regretté, ajoutant, avec désarroi, que « le bâtiment peut tomber à tout moment. Il y a des fuites d’eau partout et les risques pèsent également sur le déroulement du baccalauréat », a renchéri M. Sarr. En cas de pluie, par exemple, « les candidats ne pourront pas composer », a-t-il indiqué. Les  câbles électriques sont aussi par terre.

Par ailleurs, l’établissement est devenu le refuge des animaux ; chiens et ânes y errent en pleine journée. Parfois, des malades mentaux s’y promènent, faute de clôture. « Nous ne voulons pas rester les bras croisés. C’est pourquoi nous invitons les autorités à réagir avant qu’il ne soit trop tard », a alerté le président de l’Association des parents d’élèves.

Pape Demba Sidibé / www.tambacounda.info /

  • Nolob

    L’état n’a jamais construit un lycée d’enseignement général, l’éducation des enfants de Tamba n’est pas intéressante pour eux. Ce lycée est là grâce à Djily MBAYE, qui n’est même pas de la ville.
    Alors, il est temps de reveiller les consciences, nous sommes les oubliés du Sénégal et il faut que cela cesse.
    Personne ne battra pour nous. Unissons nous, et dépassons le débat entre “venants” et “autochtones”. Nous sommes tous des venants de quelque part.
    Alors, courage et agissons.