« SONKO manque sérieusement de culture politique dû certainement à un manque d’éducation citoyenne » (Papa M. Ndour, APR)

 

La dernière sortie du leader du PASTEF, M. Ousmane SONKO, au lendemain de sa visite au maire de Dakar, M. Khalifa SALL, n’est pas du goût du Président du Conseil Départemental de Guinguinéo, responsible politique de l’APR M. Pape Malick Ndour. Selon lui, cette sortie est la confirmation aujourd’hui que le sieur Sonko manque sérieusement de culture politique dû certainement à un manque d’éducation citoyenne. « A travers ces différentes sorties, Il insulte non seulement les plus hautes institutions de la république mais traite avec mépris les sénégalais qui lui font des remarques sur son comportement et pire, stigmatise tous les autres membres de l’opposition qui ont rendu visite à Khalifa en les traitant sournoisement de vautour car insinuant qu’ils ne sont partis rendre visite à Khalifa Sall que parce qu’il espère ronger les restes électoraux du maire de Dakar » martèle t’il.
« Nous voulons attirer l’attention des sénégalais sur la dangerosité de l’homme qui veut diriger le Sénégal avec une idéologie qui divise. Promettre de construire de nouvelles prisons, catégoriser les sénégalais en citoyens patriotes et citoyens cupides, promettre un ultra-nationalisme aveugle sur fond de populisme et d’intoxication sur les chiffres du ministère des finances et du commerce, voilà en résumé le programme du leader de Pastef. Ce dernier qui, le matin, promet la prison aux autorités actuelles, et qui, le soir, s’engage à ne pas interférer sur les affaires de la justice une fois élu ne peut être digne de confiance. Quelle contradiction » a ajouté Pape Malick Ndour. En vérité, finira t’il par dire un candidat qui promet la prison à ses opposants ne peut en aucun garantir une indépendance de la justice une fois élu. Par-dessus, nous voulons apprendre au sieur Sonko que dans ce nouveau pays où on construit des universités et des usines, il ne peut y avoir de place pour des prisons. Dans ce Sénégal où on construit des ponts qui nous relient avec nos voisins et où on normalise des relations multi séculaires avec des puissances occidentales, il ne peut y être toléré un parti dont l’idéologie rappelle le populisme-ultranationaliste d’inspiration fasciste connu dans le passé pour avoir divisé l’Allemagne ».

dakaractu/

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*