Tambacounda : “La commémoration des 2rakas de Bamba mérite qu’il y ait apaisement et paix dans le pays”. (Bafodé Drame)

 

 

Les agissements de l’opposition en cette veille de la commémoration du Magal des 2 Rakas de Serigne Touba, ne sont pas du goût du maire de la commune de Dialacoto située dans le département de Tambacounda. Sans faire dans la langue de bois, il dit appeler les principaux responsables à plus de retenue avant de réitérer que la commération des 2 Rakas à St Louis à la mémoire de Serigne Touba devrait pousser les uns et les autres à beaucoup plus de retenue et d’apaisement, ces temps-ci. Ne décolérant pas, Bafodé Dramé a rappelé que le vénéré cheikh a tout le temps mené ses combats dans la tranquillité et même dans le respect de ses adversaires et cela, au grand intérêt de la nation toute entière. Donc, poursuit-t-il, “rien ne vaut ce que l’on note ces temps-ci de la part de l’opposition”, en cette veille du Magal, rugit l’édile de Dialacoto qui a fait face à la presse. La célébration des 2rakas commémorant le départ à l’exil de Bamba doit apaiser toutes les ardeurs et être source de concorde et d’unité nationale, conseille le jeune maire qui demande aux  responsables de l’opposition de savoir raison garder.

Sur le parrainage. 

Donnant déjà un chiffre qui avoisine le millier de signatures déjà collectes chez lui, l’édile soutient qu’après la réunion d’harmonisation convoquée par le coordonnateur départemental, le samedi dernier, le dispositif qu’il a mis en place, a déjà réussi à collecter en l’espace de 2 jours, 700 signatures. Le président a raison d’instaurer le parrainage sinon, l’on aurait plus d’une centaine de candidats. Déjà, il yen a presque autant à la candidature, se désole l’édile de Dialacoto.

Sur la stratégie adoptée pour collecter aussi vite des signatures, le maire soutient que les populations ne sont pas dupes et savent de quel bord se trouvent leurs intérêts. Ici à Dialacoto, de 2012 à maintenant, ce que la commune a bénéficié comme réalisations, jamais elle ne l’a obtenu. Dans les détails, l’édile liste la construction de la route Tambacounda-Dialacoto qui était un casse-tête pour les populations. Il a aussi évoqué  beaucoup de salles de classe et des murs d’école construits, le don de matériels d’allègement aux femmes, la réhabilitation des postes de santé de Dar Salam et de Dialacoto, sans occulter les nombreux périmètres aménagés grâce au Pracas, entre autres. Tout cela fait que, martèle Bafodé Drame, les populations doivent, pour espérer encore plus, voter pour le président Macky Sall.

Abdoulaye Fall / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*