Me Wade exhibe ses biens et réclame une enquête internationale

 

Abdoulaye Wade veut une enquête internationale qui sera chargée de se pencher sur son patrimoine. L’ancien président de la République du Sénégal (2000-2012), qui a fait transmettre sa requête dans une lettre datée du 19 août dernier, entend lever toute équivoque concernant ses biens ou ce qu’on lui attribue à tort. Motivant sa missive, le Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds) explique qu’il ne veut pas que sa femme et ses enfants soient lésés dans le futur.

Ainsi dans le domaine immobilier, Abdoulaye Wade indique qu’il ne possède à l’étranger aucun bien à l’exception d’un “studio de 41m2 à Paris, 50 Avenue des Ternes, acheté dans les années 70 pour servir de siège en France à mon Parti “. A ce propos, pour donner une preuve de la véracité de sa déclaration, l’ancien chef de l’Etat ajoute qu’il a plusieurs fois déclaré “aux maires de France, notamment à l’occasion d’un petit-déjeuner que m’avait offert l’Association des maires de France, que si l’un deux découvrait sur son territoire un immeuble m’appartenant, il pouvait le vendre pour ses œuvres”, relate les Echos.

Selon le canard pour ce qui est de son argent, le Pape du Sopi révèle qu’il a possédé 3 comptes en banque à l’étranger. L’un ouvert vers les années 60 au nom de son cabinet d’avocat, à la société générale de Paris, “pour recevoir mes honoraires d’avocat-consultant international, de mes clients d’Europe arrêté de fonctionnement avant 2000 et sans écritures depuis”. Un deuxième compte à Djeddah, au Royaume d’Arabie Saoudite. Un compte qui était destiné principalement à l’aide aux pèlerins trop souvent en difficulté qui faisaient appel à lui.

“Ce compte d’action sociale qui n’a reçu de contribution que d’un souverain arabe qui a voulu participer à mes œuvres a été fermé d’office depuis bientôt 10 ans pour absence d’écritures”, note-t-il encore ajoutant que le troisième compte était ouvert dans les Emirates et que ce dernier ne fonctionne plus depuis 6 ans bloqué au solde de 4.600 d’euros (environ 3 millions de francs Cfa).

“En conclusion, au moment où je signe cette déclaration, je ne possède nulle part dans le monde, aucun compte bancaire en fonctionnement, avec un solde significatif pouvant intéresser une enquête de patrimoine”, a-t-il fait savoir, tout en soulignant que les occidentaux ont une croyance selon laquelle, Les chef d’Etat africains sont “souvent soupçonnés d’utiliser l’argent de leur pays pour aller s’acheter des immeubles en France aux Etats-Unis, même dit-on en Chine maintenant, j’ai décidé de laver mon honneur…”

 

dakarmatin /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*