Rentrée scolaire 2018-2019: L’IEF de Bakel fin prête.

 

Les préparatifs pour une bonne rentrée scolaire 2018/2019 ont  motivé  M. Amadou Alhousseynou Sarr, IEF de Bakel, à entreprendre une série de CLD (Comité Local de Développement) dans les arrondissements de Kidira et de Moudery sous la présidence effective de leurs sous-préfets respectifs en présence des Maires ou leurs représentants, des autorités locales, des notables, des directeurs d’écoles, des partenaires au développement, des APE et des CGE.

L’objectif visé est de réussir la rentrée des classes prévues le 04 octobre 2018 à 8 heures avec à la clé le démarrage effectif des cours le même jour conformément aux directives du Ministre en charge de l’éducation dans le cadre du « Ubi tey, Diangue tey ».

Il faut rappeler que ce concept qui est à sa troisième année  d’application a permis des changements radicaux dans la gestion des apprenants dès leur retour à l’école avec un démarrage effectif des cours dans tous les ordres d’enseignements pour être à cheval sur le quantum horaire.

Les rencontres se sont déroulées suivant ce calendrier : le 27 à la Mairie de kidira, le 28 au foyer socioculturel de Diawara et le 29 à la Mairie de Diawara.

Ces rencontres ont permis aux autorités de mesurer les actions spécifiques, concrètes et réalisables à entreprendre dans les écoles pour permettre une bonne rentrée scolaire avec démarrage effectif des cours le même jour.

Beaucoup de problème seront soulevés durant ces différentes rencontres mais Dieu merci les acteurs se sont tous engagés à relever le défi du «Ubi tey, Diangue tey» dans leurs localités respectives. Ce qui a fera dire à l’IEF que le concept «doit se traduire par une prise de conscience de l’ensemble des acteurs avec des parents avertis, des établissements propres prêts à accueillir les apprenants, des enseignants prêts à dispenser des cours mais aussi la disponibilité des fournitures à temps» a-t-il martelé avant de remercier chaleureusement l’ensemble des acteurs pour leur mobilisation en faveur de l’école. Des remerciements aussi à l’endroit du sous- préfet de kidira Monsieur Alé Diouf qui a présidé la rencontre de kidira, mais plus particulièrement à l’endroit de Monsieur Amadou Bodian adjoint au sous-préfet de Moudéry qui a présidé et la rencontre de Diawara et celle de Gabou malgré la distance et ses nombreuses charges.

A noter enfin que dans les douze communes que compte le  département seules les communes de Diawara, Gabou et Kidira ont déjà mises à dispositions les fournitures scolaires. Les autres Maires doivent suivre l’exemple.

Abdou Khadre Mané / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*