COMMUNIQUE DE PRESSE Décès accidentel de deux orpailleurs à la mine de Gora, Commune de Khossanto, Région de Kédougou

 

 

Dakar, le 2 novembre 2018 Sabodala Gold Operations (SGO), filiale de Teranga Gold, informe que ce jeudi 1er novembre 2018 vers 5h du matin, ses agents de sécurité préposés à la mine de Gora à Diakhaling, dans la commune de Khossanto, ont découvert et constaté, le décès d’un orpailleur de nationalité malienne, à la suite de l’éboulement d’un trou creusé clandestinement par lesdits orpailleurs dans les parois de la fosse de Gora.

Le Sous-Préfet de Sabodala, le Maire de Khossanto, la Gendarmerie de Diakhaling et les services techniques compétents appuyés par les équipes intervention d’urgence de SGO se sont immédiatement rendus sur les lieux pour porter secours et extraire les victimes éventuelles.

Le corps sans vie de l’orpailleur qui était coincé dans l’éboulement a été récupéré à l’aide des équipements déployés par SGO, avec le support des sapeurs-pompiers de Kédougou et en présence du Sous-Prefet de Sabodala, de la gendarmerie et du maire de Khossanto.

Un deuxième orpailleur, également de nationalité malienne, blessé lors de l’éboulement est décédé des suites de ses blessures au niveau du poste de santé de Khossanto où il avait été évacué. Les corps des deux victimes ont été transportés à la morgue de Kédougou.

Le bilan de l’accident est de deux morts et trois blessés légers. Ces derniers sont déjà rentrés chez eux après avoir reçu les soins.

Pour rappel, le gisement de Gora, exploité par SGO de 2015 à 2018, a fait l’objet d’une étude d’impact environnemental et social, incluant un plan de réhabilitation et de fermeture, conformément aux exigences légales applicables au Sénégal, en vertu notamment du Code minier et du Code de l’Environnement. L’exploitation du gisement satellite de Gora ayant pris fin en juillet 2018, entrainant l’arrêt effectif des opérations minières sur le site, SGO a dès lors démarré la phase intensive des activités de réhabilitation et de fermeture, conformément au plan élaboré à cet effet, validé et certifié par Arrêté n°00468 du 15/01/2016 du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable. Le site est actuellement en cours de démantèlement et les activités de réhabilitation se poursuivent.

L’incident d’hier survient au moment où le processus pour une fermeture durable et sécuritaire de la mine de Gora est en cours.

En dépit des nombreuses actions de SGO en termes de sensibilisation, mises en garde, alertes, et poursuites judiciaires pour prévenir et appréhender les contrevenants, des orpailleurs persistent par tous les moyens à leurs risques et périls à pénétrer clandestinement et illégalement dans le site de Gora interdit d’accès.

Dans ce contexte, SGO a tenu une série de rencontres dont une séance de présentation du Plan de Réhabilitation et de Fermeture de la mine, validé en concertation avec les représentants des villages environnants suivie d’une visite de la mine le 24 mai 2018 avec les populations concernées. L’objectif étant d’impliquer davantage les populations dans le processus de fermeture de la mine et aussi de les sensibiliser sur les risques liés à la fréquentation illégale du site par les orpailleurs.

Aussi, une réunion de coordination sur le Plan de Réhabilitation et de Fermeture de la mine de Gora s’est tenue le lundi 28 mai 2018 au Ministère des Mines et de la Géologie. Ce qui a permis de discuter avec les parties prenantes de la vocation et des usages futurs du site de Gora afin de mieux harmoniser les visions des différentes parties associées à ce tout premier processus de réhabilitation et de fermeture d’une mine d’or industrielle au Sénégal.

A l’issue de cette rencontre, il a été recommandé, entre autres mesures, la création d’un comité technique composé de l’ensemble des parties prenantes pour étudier toutes les questions liées à la fermeture de la mine, en prenant en compte les propositions des communautés et des autorités locales, en fonction du Plan de Gestion environnementale et sociale et du Plan de Réhabilitation et de Fermeture.

Le 24 août 2018, le Gouverneur de Kédougou a pris un arrêté portant création d’un Comité Régional de Coordination du Plan de Réhabilitation et de Fermeture de la Mine de Gora. Ce Comité examinera toutes les propositions émises par les différentes parties avant de donner une orientation quant à l’utilisation finale du site après sa fermeture.

SGO regrette la survenue d’un tel incident et déplore la perte en vies humaines de deux orpailleurs, présente ses sincères condoléances aux familles, parents et amis des victimes et souhaite plein rétablissement aux blessés. SGO travaille étroitement avec les autorités pour situer les responsabilités et renforcer les mesures de surveillance et de protection en vue de prévenir la résurgence de tels incidents dans son périmètre et poursuit son engagement à mener à bien et à terme, et de concert avec les autorités compétentes et les populations riveraines, les activités de réhabilitation et de fermeture de la mine de Gora dans les conditions prévues par la loi et les réglements en vigueur et en la matière.

SGO remercie enfin les autorités et forces de défense et de sécurité pour leurs efforts et leur soutien.

Abdoul Aziz Sy

Directeur Général

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*