[EXCLUSIF] Drame de Gora, des images du site qui illustrent l’exploitation clandestine par des orpailleurs.

 

Il est très clairement établi que les procédés technologiques dans l’exploitation industrielle de l’or et celle artisanale sont de loin différents. La mine satellite de Gora à été exploitée sans qu’aucun accident n’y soit déploré. Mieux, son exploitation a permis aux populations des villages impactés de Diakhaling, Kobokhito, Tourokhoto, Kéniékéniébanding, Bouroumbouroung et Diégoune de bénéficier d’un fonds de développement local de 125 millions par an.

D’ailleurs, ce que les populations de la contrée nous ont confié pour s’en désoler, c’est que leur demande de rétrocession du site ne puisse pas être satisfait par les pouvoirs publics centraux qui sont justement entrain de réfléchir sur les tenants et aboutissants d’une telle requête, et qu’il y ait des orpailleurs étrangers qui y opèrent clandestinement, malgré les nombreuses injonctions de la compagnie et les attestations qui y sont opérées.

www.tambacounda.info publie ces photos pour aider à comprendre les risques qu’encourent ces orpailleurs clandestins en termes justement d’éboulement.

Boubacar Tamba / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*