Finale Tomboronkoto: le parrain Ousmane Sylla invite les jeunes au travail et à la confiance en soi.

 

 

La finale de Tomboronkoto a vécu, et la palme est revenue à l’Asc Pikankaly de la zone 2 de l’Odcav de Kédougou. Elle a dicté sa loi à l’Asc Kanouméry de la zone 1 à l’issue de l’épreuve fatidique des tirs aux buts. Le parrain Ousmane Sylla, président du mouvement Forces Citoyennes pour le Progrès (FCP), a mis à profit cette rencontre pour inciter les jeunes à croire en leur potentiel et à davantage travailler pour faire émerger Kédougou et le Sénégal.

Le terrain municipal de Tomboronkoto a abrité samedi une finale ayant opposé les Asc Kanouméry de la zone 1 et Pikankaly de la zone 2. Les deux formations s’étaient neutralisées au terme du temps réglementaire, et c’est après la série de tirs aux buts que Pikankaly s’est adjugé le trophée.

Cette finale, dont des sources concordantes diront qu’elle était belle, en termes de spectacle, de jeu et de mobilisation, a été parrainée par le président du mouvement Forces Citoyennes pour le Progrès. Ousmane Sylla en a profité pour inviter les jeunes à « croire en eux-mêmes et à exceller dans le travail afin de relever les nombreux défis de développement social et économique de la région de Kédougou et du Sénégal ». A ce propos, le premier maire adjoint de Tomboronkoto, Mamadou Dramé, nous confiera fonder beaucoup d’espoir sur le background du président de FCP pour les aider à concevoir et à mettre en œuvre des programmes appropriés et réalistes qui sont fonction des énormes potentialités naturelles de la région de Kédougou. Ousmane Sylla a offert des récompenses faites de trophée, ballons, médailles et maillots et a lancé un appel pour la réélection dès le premier tour du président Macky Sall.

Les présidents de l’Orcav et de l’Odcav de Kédougou, tout comme Moussa Camara, le second maire adjoint de Tomboronkoto ont également pris part à cette fête de la jeunesse.

Boubacar Dembo TAMBA / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*