Gagnante à l’Euromillions à 17 ans: Prête à payer un salaire à qui voudra être son mec

 

La vie n’est décidément pas un long fleuve tranquille pour Jane Park. En 2012, la demoiselle était devenue la plus jeune gagnante de l’Euromillions au Royaume-Uni, remportant la coquette somme d’1,4 million de francs. Un tel coup de chance n’avait cependant pas eu l’impact escompté sur l’existence de Jane. Dépenses intempestives, crises d’angoisse… la Britannique avait même songé à porter plainte contre Camelot, opérateur de l’Euromillions au Royaume-Uni. L’Ecossaise estimait que la firme n’avait pas fait son boulot pour la protéger.

Après un retour chez sa maman, Jane va mieux. Sa fortune aussi. Récemment séparée de son petit ami, la Britannique se cherche un nouveau compagnon, mais craint de tomber sur quelqu’un qui ne s’intéresse qu’à son argent. Du coup, la jeune femme de 23 ans a décidé de jouer cartes sur table: elle a lancé une campagne de recrutement et l’heureux élu se verra proposer un salaire de 78’000 francs par année pour être son petit ami.

Selon le «Mirror», les entretiens d’embauche seront filmés pour les besoins d’un documentaire, dont la diffusion est agendée à l’année prochaine. «Depuis qu’elle a gagné, elle est extrêmement malchanceuse. Elle ne sait jamais si on l’aime pour elle-même ou pour son compte en banque. Alors elle préfère un arrangement clair et sans ambiguïté», explique «une source» au tabloïd britannique. La semaine dernière, Jane Park a annoncé sur Instagram sa rupture d’avec l’ex-footballeur Jordan Piggott, 19 ans.

(joc)

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*