Parrainage des Navetanes à Tambacounda: Et s’il n’y avait pas Badara !

 

Badara Ndiaye, l’homme est un véritable Samaritain. Il fait partie de ceux-là qui ouvrent les clos.  Les responsables du mouvement navetanes et la jeunesse ne diront pas le contraire. Ahuris,  désappointés et même fortement perturbés pour trouver un parrain dans la ville, il a été le sauveur, celui-là qui a répondu à l’appel pressant d’une frange de la société en quête inlassable de souteneur.  Doublement parrain de la coupe communale et de la zone II/B, pendant que trouver un preneur était devenu quasi impossible, il a répondu favorablement à l’appel, sans tambour ni trompette. Et c’est pourquoi, je titre, “et s’il n’y avait pas Badara !

Son soutien sans calcul fait qu’aujourd’hui, à la seule évocation de son nom, c’est une liesse populaire que l’on note dans les rangs de la jeunesse. Surtout qu’en cette année-ci, décrocher un parrain, a relevé du parcours du combattant. Badou pour les plus intimes, est celui qui a répondu présent avec armes et bagages, à l’appel d’une jeunesse, quasi abandonnée. Il a redoré le blason des Navetanes et honoré la jeunesse en un moment donné, désappointée et ahurie. Et pourtant, il n’est lié à Tambacounda que par l’histoire après y avoir semé de bonnes graines qui poussent et continueront de pousser. Aujourd’hui deux fois parrain des navetanes en un temps record, il a inscrit son nom en lettres capitales dans les annales de l’histoire. La postérité se fera conter cela.

Et mieux, ses oeuvres de bienfaisance ne se limitent pas seulement à Tambacounda ville encore moins dans les navetanes. A Kothiary et Ndoga Babacar, il y parraine des finales sans oublier son Fatick natal. Nous citions dans des colonnes qu’un vrai homme politique, est celui-là à qui les gens veulent s’identifier. Badou lui est un homme de commencement, un homme d’ensemencement, mais aussi un homme de terminaison. Nous lui tirons le chapeau au nom de toute la communauté sportive pour avoir éclairé le ciel des navetanes en un moment assombri par des promesses et autres tergiversations.

Abdoulaye Fall / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*