AME 2019 grappille près de 19’000 signatures remises au coordonnateur national des mouvements de soutien.

Le mouvement « Alliance Macky Ecore 2019 », (AME) a procédé à la remise officielle de près de 19milles signatures, (18952 très exactement), au Docteur Cheikh Kanté, le coordonnateur national des mouvements de soutien pour la réélection du président Macky Sall.

Le président de l’Alliance Macky Encore 2019, (AME 2019) demeure sur le qui-vive pour porter à nouveau à la magistrature suprême son mentor, le président Macky Sall. El Hadji Diamé Dansokho a choisi pour cadre Fatick où le coordonnateur national des mouvements de soutien était en conclave avec les imams et oulémas ainsi que les chefs de villages du département de Fatick, pour remettre les fiches de parrainage portant sur 18950 signatures. Une belle moisson que le Dr Cheikh Kanté n’a pas manqué de magnifier, lui qui, à en croire nos sources, a incité M. Dansokho à persévérer dans les efforts cyclopéens qu’il est entrain de fournir jusque dans la diaspora.

Pour rappel, AME 2019 se meut dans les régions de Diourbel, Fatick, Dakar et Tambacounda, et le mouvement ne perd pas la moindre seconde pour rallier à sa cause et celle du président Macky Sall le maximum de Sénégalais. D’ailleurs dans la diaspora, au Mali, en Gambie, en Mauritanie tout comme en France, en Italie, Angleterre et Espagne, AME 2019 continue de tisser sa toile. Le président Macky Sall, au cours de sa récente tournée économique dans la région naturelle du Sénégal oriental a échangé avec lui quelques mots dans son Dialocoto natal, histoire de lui signifier toute sa satisfaction pour le combat qu’il mène en sa faveur.

Boubacar Dembo TAMBA / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*