Tambacounda : en perspective des élections, le réseau “Siggil Djiguene” sensibilise les femmes.

 

Le réseau “Siggil Djiguene ” ne veut plus que les femmes et les jeunes filles soient manipulées par les hommes politiques lors des élections pour ensuite être oubliées. Pour cela,  une série de forums est en train d’être  initiée à leur intention pour mieux les sensibiliser mais aussi les former sur leurs droits et devoirs. Gourel Diadie dans la  commune de Tamba à abrité une rencontre dans ce sens à  laquelle,  plusieurs femmes ont pris part.

Sensibiliser les femmes et les filles en âge de voter, d’aller retirer leurs cartes d’électeurs et de savoir faire des choix judicieux,  telle semble  être la volonté du réseau “Siggil Djiguene “, a expliqué,  Seynabou  Diop, présidente des femmes de Gourel  Diadie. Le réseau, poursuit la dame, veut nous préparer à  mieux savoir prendre position lors des joutes électorales en vue. Beaucoup d’entre nous dans le quartier n’ont pas encore retiré leurs cartes ou ne maîtrisent pas les enjeux des élections. Et cela fait qu’elles  risquent d’être roulées dans la farine par les hommes politiques. C’est ce qu’a compris le réseau pour initier ces rencontres. Il s’agit pour ses membres de nous sensibiliser sur les enjeux mais aussi de nous former sur notre rôle à y jouer.  Aujourd’hui,  grâce au concours du réseau en compagnie de ses partenaires,  plus d’une centaine de femmes de notre quartier vont être bien formées et bien sensibilisées sur les enjeux de ces élections. Ce qui selon Seynabou,  réduira sensiblement,  le risque de corruption chez les femmes et les jeunes filles souvent les principales cibles des hommes politiques. Pour cette fois-ci, s’enorgueillit la bonne dame,  aucun politicien ne pourra nous tromper ou nous prendre pour des laissées pour compte.  Déjà, toutes les femmes qui n’ont pas encore retiré leurs cartes ont promis,  au sortir de la rencontre, d’aller retirer leurs cartes et de les sécuriser car,  conscientes qu’elles demeurent les meilleures armes pour se prononcer sur les élections,  laisse entendre,  Seynabou. ” Sa ma carte,  Sa ma baat”, ont elle entonné.

 Les membres du réseau soutiendront que tous les départements de la région seront visités pour rencontrer les femmes et leur apporter la bonne information nécessaire sur les élections.

Abdoulaye Fall / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*