Tambacounda : vers un plan régional de promotion de l’auto-emploi

 

Le coordonnateur du projet d’Amélioration des performances de travail et d’entrepreneuriat (APTE), Seny Diop, a souligné, ce lundi 3 déc à Tamnacounda, la nécessité de mettre en place un plan d’action régional de promotion de l’emploi et de l’au-emploi en faveur des jeunes.
“Il nous faut, avec l’appui des apprenants, produire un plan d’action régional en faveur de l’emploi et de l’auto-emploi qui, à terme permettra aux jeunes d’obtenir des stages en entreprise à défaut de mettre en œuvre leur propre projet”, a-t-il indiqué lors d’une séance de diagnostic participatif communautaire du projet
’’Nous voulons que les jeunes apprenants soient de plus en plus autonomes. Le gouvernement, malgré sa volonté, ne peut pas recruter tout le monde. Alors, il nous faut donner des opportunités aux jeunes à travers l’éducation et la formation dans tous les secteurs d’activités porteurs de croissance”, a-t-il souligné.

M. Diop a ainsi annoncé la mise en œuvre prochaine de stratégies de développement et d’échange sur des thématiques permettant de mieux cerner la question de l’emploi et de l’employabilité avec les apprenants des centres de formation professionnelle et des élèves.
“L’approche inclusive et participative des acteurs est un des piliers du projet à forte connotation communautaire d’où l’implication de tout le monde dans la nouvelle dynamique qui vise à transformer les paradigmes”, a souligné le chargé du projet.

Le projet APTE – Sénégal d’une durée de cinq ans (2016 – 2021) a démarré ses activités pédagogiques dans sept régions du pays dont Tambacounda. Il consiste à réorienté le système éducatif sénégalais vers les sciences, les mathématiques, les technologies et l’entreprenariat.

C’est une initiative visant à toucher en tout 32 100 personnes, dont 23 000 élèves des collèges d’enseignement moyen, et 1 600 enseignants répartis dans les régions pilotes, selon ses initiateurs.

SDI/AKS/ASB/APS /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*