France – Premières scènes de casse et de pillage

 

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a demandé samedi au président français Emmanuel Macron des «réponses fortes» à la «souffrance sociale» exprimée par les «gilets jaunes», qui ont de nouveau manifesté à Paris et en France.

 

  • «Il faut qu'(Emmanuel Macron) prenne conscience de la souffrance sociale et y apporte des réponses très fortes et immédiates», a-t-elle affirmé à Bruxelles en marge d’un meeting avec le parti nationaliste flamand Vlaams Belang, ainsi que Steve Bannon sur le Pacte mondial sur les migrations.

    «J’appelle une nouvelle fois le président de la République à tenir compte de la souffrance qui est exprimée et à apporter une réponse, à sortir de l’Élysée, à arrêter de se claquemurer, de s’enfermer à l’Élysée», a-t-elle insisté.

  • 17H00

    Le cortège des «gilets jaunes», qui a rassemblé pacifiquement plusieurs milliers de personnes dans les rues de Bordeaux samedi après-midi, a dégénéré en fin de parcours sur la place face à l’Hôtel de Ville, où des manifestants ont lancé des cocktails Molotov, ont constaté des journalistes de l’AFP.

    Sur la place Pey Berland, bordée par la mairie et la cathédrale Saint-André, des éléments incontrôlés se sont affrontés aux forces de l’ordre, alors que certains «gilets jaunes», partisans d’une manifestation pacifique, tentaient de les dissuader, certains se mettant à genoux.

    La grille donnant accès à la cour de la mairie, objet des attaques de «gilets jaunes» ces deux derniers samedis, était protégée par des véhicules de la police.

  • 16H47

    Autoroutes coupées, échangeurs bloqués, déviations, sorties obligatoires: le réseau routier et autoroutier français connaissait de nombreux points de perturbations, marquant samedi l’acte IV de la mobilisation des «gilets jaunes».

     

  • Dans un tweet, la gendarmerie nationale signalait en milieu de journée que plus de 5.000 personnes avaient été contrôlées sur les axes et péages avec de «nombreuses interpellations d’individus violents, porteurs d’objets dangereux».

  •  

  • 16H33

    Plus de 950 personnes ont été interpellées en France samedi en début d’après-midi en marge du mouvement des «gilets jaunes» et 724 placées en garde à vue, selon une source policière.

    A Paris, qui compte la majorité des interpellations et gardes à vue, on recensait 651 interpellations dont 536 gardes à vue à 16H15, selon la préfecture de police.

  •  

  • 15H49

    Le président turc Recep Tayyip Erdogan a critiqué samedi la «violence disproportionnée» selon lui des autorités françaises face aux manifestations de «gilets jaunes», ajoutant qu’il suivait la situation «avec préoccupation».

    «Le désordre règne dans les rues de nombreux pays européens, à commencer par Paris. Les télévisions, les journaux regorgent d’images de voitures qui brûlent, de commerces pillés, de la riposte des plus violentes de la police contre les manifestants», a déclaré M. Erdogan.

  •  

  • 15H26

    A Marseille, des centaines de manifestants sont dans les rues pour la Marche pour le climat.

     

  • Des milliers de personnes participaient samedi à des marches pour le climat dans plusieurs villes de France, dont une partie portant des gilets jaunes, avec des slogans appelant à lutter dans un même élan contre «l’urgence climatique» et l’urgence sociale.

    A Paris, un cortège de plusieurs milliers de personnes – dont certaines revêtues de gilets jaunes – a quitté en début d’après-midi la place de la Nation, dans une ambiance familiale, aux cris de «Fin du monde, fin du mois, même combat», et «on est plus chaud, plus chaud, plus chaud que le climat».

  •  

    • 14h37

      Des manifestants, certains vêtus de «gilets jaunes», ont tenté samedi d’incendier la façade d’un drugstore situé en haut des Champs-Elysées à Paris, où les tensions montaient d’un cran.

      Des manifestants ont incendié des sapins qu’ils ont placés contre la façade dont plusieurs protections en bois ont été arrachées. Quelques-uns sont rentrés dans le Drugstore avant que les forces de l’ordre ne repoussent quelques dizaines de manifestants à l’aide de grenades lacrymogènes. Une jeune femme blessée à la tête en face du Drugstore a été évacuée.

    • 14h33

      A Paris, les forces de l’ordre utilisent également la police montée pour faire fuir les casseurs.

    • 14h18

      Une centaine de personnes ont été arrêtées samedi à Bruxelles à l’occasion d’une manifestation de «gilets jaunes», qui réunissait environ 400 manifestants en début d’après-midi, a-t-on appris auprès de la police locale.

      Certains «gilets jaunes» ont jeté des projectiles sur les forces de l’ordre à hauteur du quartier des institutions européennes, entièrement fermé à la circulation des véhicules et des piétons, mais la situation s’est rapidement calmée après des arrestations, a-t-elle ajouté.

      14h56

      Donald Trump a critiqué une nouvelle fois samedi l’accord de Paris sur le climat, estimant que le mouvement des «gilets jaunes» en France était la preuve que cet accord «ne marche pas» et affirmant, sans preuves, que des manifestants scandaient «Nous voulons Trump».

    (nxp)

 

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*