Information en milieu carcéral : L’administration pénitentiaire veut s’ouvrir à la presse pour une collaboration franche et sincère

 

La Direction de l’administration pénitentiaire (Dap) a organisé, mardi, un atelier de sensibilisation des acteurs de la société civile et des médias sur la situation carcérale. L’institution veut établir le dialogue avec les médias.

“La gestion de certaines informations est souvent source de tension dans les lieux de détention surtout qu’avec les sentiments d’irresponsabilité et d’impunité qui caractérisent les masses, une information anodine peut créer le chaos”, a déclaré le Colonel Jean Bertrand Bocandé, Directeur de l’administration pénitentiaire. Le DAP se dit prêt “à rechercher les voies et moyens pour l’établissement d’un climat de confiance” avec la presse. Il entend  prendre à bras-le-corps la question du traitement des informations en milieu carcéral.

Le Colonel Bocandé a ainsi invité les journalistes à “être des partenaires de la direction de l’administration pénitentiaire à travers une collaboration franche et sincère sur des questions traitant de l’information sensible en milieu carcéral”. Ainsi, des professionnels de l’information ont été amenés à faire un diagnostic global de la question en vue de faire des recommandations.

La rencontre, qui a regroupé les acteurs institutionnels, la société civile et les journalistes, a été une occasion pour les participants d’échanger sur les questions pénitentiaires, en présence du Garde des sceaux, le ministre de la Justice Ismaïla Madior Fall…

Dakaractu/

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*