[COMMUNIQUÉ DE PRESSE] CRD d’information sur le projet d’appui régional à l’initiative pour l’irrigation au Sahel.

 

REPUBLIQUE DU SENEGAL

Un Peuple – Un But – Une Foi

MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’EQUIPEMENT RURAL

 

PROJET D’APPUI REGIONAL A L’INITIATIVE POUR L’IRRIGATION AU SAHEL

(PARIIS)

Ensemble pour une agriculture irriguée résiliente, porteuse d’un développement durable.”

COMMUNIQUE DE PRESSE

CRD D’INFORMATION SUR LE PROJET D’APPUI REGIONAL A L’INITIATIVE POUR L’IRRIGATION AU SAHEL (PARIIS)

Janvier 2019

PRESENTATION DU CONTEXTE

A l’occasion de la Conférence de Haut Niveau sur l’irrigation au Sahel organisée à Dakar le 31 Octobre 2013, les six (6) États du Sahel que sont le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Tchad ont convenu, dans une déclaration commune appelée la «Déclaration de Dakar», de combiner leurs efforts pour accroître le rythme et la qualité des investissements dans l’agriculture irriguée sur la base d’une approche participative et systémique de résolution des problèmes et de développement de solutions adaptées. Suite à cette conférence, les six pays ont mis en place avec leurs partenaires techniques et financiers et les acteurs de l’agriculture irriguée, une Task Force pilotée par le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS) chargée d’instruire le programme régional dénommé ‘’Initiative pour l’Irrigation au Sahel-2iS’’. Cette dernière, à travers une approche plus globale de développement de l’irrigation au Sahel, appuie les états dans l’atteinte des objectifs quantitatifs et qualitatifs fixés à Dakar. C’est dans cette optique que la Banque Mondiale a octroyé un financement pour un projet régional dénommé Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel (PARIIS) ; il est porté par le CILSS et les six pays. Le PARIIS bénéficie d’un financement de l’International Development Association (IDA) à hauteur de 170 millions de dollars US et se trouve être la pierre angulaire indispensable pour atteindre les objectifs qualitatifs et quantitatifs de la Déclaration de Dakar en mettant en place les conditions pour la performance et la durabilité des investissements réalisés dans le secteur de l’agriculture irriguée et prenant en compte les différentes formes de maîtrise de l’eau pour l’agriculture. Placé sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural (MAER), le PARIIS adopte une approche régionale basée sur le concept de « solutions d’irrigation ». Dans le cadre du démarrage de ses activités au niveau du Sénégal, l’Unité de Coordination et de Gestion dudit Projet organise au niveau des régions d’intervention des Comités Régionaux de Développement (CRD) présidés par les Gouverneurs.

LA PRESENTTATION DU PARIIS

L’objectif principal du Projet est d’améliorer les capacités de planification, d’investissement et de gestion des parties prenantes et accroître les superficies aménagées pour la performance des systèmes irrigués.

Ses objectifs spécifiques sont :

  • D’améliorer la mobilisation des eaux pluviales et des eaux de crue à des fins agricoles dans les zones de bas-fonds et une submersion contrôlée pour le riz flottant et les cultures de décrue.

  • De mettre en place des aménagements hydro agricoles de petite et moyenne tailles gérés par les communautés villageoises (PIV) pour les besoins alimentaires des ménages et les marchés locaux.

  • De mettre en place de grands aménagements hydro agricoles avec une bonne maîtrise de l’eau.

Le PARIIS intervient dans les régions de Fatick, Kaffrine, Kaolack, Kolda, Matam, Saint Louis, Sédhiou, Tambacounda, Thiès et Ziguinchor à travers des Zones d’Intervention Prioritaires (ZIP). Les principaux bailleurs du Projet sont l’Etat du Sénégal, la Banque Mondiale et les bénéficiaires. Le coût global du Projet est de 16 386 625 000 FCFA, répartis entre l’IDA (89%), l’Etat du Sénégal (7%) et les bénéficiaires (4%).

La durée du Projet est prévue sur 6 ans ; sa mise en œuvre a démarré en juillet 2018 et prend fin en mars 2024. Les principaux bénéficiaires du Projet sont les exploitations agricoles familiales et leurs organisations ainsi que les structures partenaires.

Les 3 composantes du Projet sont ‘’Modernisation du cadre institutionnel’’, ‘’Financement de solutions d’investissement dans l’irrigation’’ et ‘’Gestion des connaissances et coordination’’. La stratégie de mise en œuvre du PARIIS est basée sur le faire-faire, l’approche genre, la mise en place de ZIP ainsi que l’identification, la documentation et le passage à l’échelle des solutions d’irrigation.

L’OBJECTIF PRINCIPAL DU CRD 

Le principal objectif du CRD est de présenter le PARIIS aux partenaires et bénéficiaires de la région de Tambacounda.

LE RESULTAT ATTENDU DU CRD 

Le résultat attendu du CRD est que tous les acteurs de l’agriculture irriguée de la région de Tambacounda sont informés sur le PARIIS à travers ses objectifs et autres mécanismes de production et de livraison de services.

LA DATE ET LE LIEU

Le CRD est prévu le lundi 14 janvier 2019 à partir de 9 heures à la salle de conférences du Conseil Départemental de Tambacounda.

LA LISTE INDICATIVE DES PARTICIPANTS

Gouverneur de Région, Préfets des départements de Tambacounda et Bakel, Direction Régionale du Developpement Rural, Service Départemental du Dévelpppement Rural, Inspection Régionale des Eaux Et Forets, Service Regional d’Aménagement du Territoire, Service Régional de l’Hydraulique, Division Régionale de l’Environnement, Service Regional d’Appui au Développement Local, Service Régional de Développement Communautaire, P2RS, PADAER, ARD, Conseils Départementaux de Tambacounda et Bakel, Maires des communes de Tambacounda et de Bakel, Programme de Renforcements de la Nutrition, PROGEDE, ANCAR, SODEFITEX/Bamtaare, Africare, ASAN/Amis de la Nature, Caritas, CRS, GADEC, GRDR, ONG La Kora, Chambre de Commerce, Chambre des Métiers, ONG La Lumière, CRCR, ONG Kinkeliba, Tostan, World Vision, Volontaires Japonais, PAM, GPF, Conseil Consultatif des Femmes, FAFS, Syndicat Paysans, APROVAG, PUDC, Conseil Régional de la Jeunesse, Association des Producteurs de Banane de Tambacounda, Représentants des Producteurs de Bakel et Presse.

LE PROJET D’AGENDA

  • 9 h : Présentation d’un film institutionnel sur le PARIIS.

  • 9 h 30 : Mot de bienvenue du Maire de Tambacounda.

  • 9 h 45 : Allocution du Président du Conseil Départemental de Tambacounda.

  • 10 h : Ouverture officielle par le Gouverneur.

  • 10 h 30 : Présentation du PARIIS par le Coordonnateur National du PARIIS.

  • 11 h : Pause café

Point de presse.

  • 11 h 30 : Echanges autour de la présentation.

  • 13 h 30 : Mot de clôture.

  • 14 h : Pause déjeuner.

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*