Koumpentoum : Matar Ba promet d’accompagner la jeunesse à disposer d’un stade municipal digne de nom.

 

Le ministre en charge du sport qui prenait part à la finale de la coupe du maire de Koumpentoum, a promis aux jeunes de les accompagner à disposer d’un stade digne de nom, pour pouvoir mieux exprimer leurs talents.

Matar Ba, ministre des sports s’est dit réjoui de l’initiative du maire de Koumpentoum qui a déjà commencé à construire le mur de clôture du stade municipal. C’est en marge de la finale de la coupe communale dont il était l’invité d’honneur que le ministre a été approché. Pour Matar Ba, c’est déjà une bonne chose ce qu’à fait le maire et,  nous prenons ici l’engagement de soutenir la jeunesse à disposer d’un stade municipal correct pour pouvoir mieux exprimer leurs talents,  promet le ministre. Auparavant, il s’est dit très réjoui de la qualité du jeu produit par les deux équipes,  malgré l’état trop sablonneux du terrain. L’Asc Deggo a battu le Niani par 2 buts à zéro. Seulement,  explique le ministre, “c’est un match correct, c’est la jeunesse qui a gagné et l’honneur revient aux jeunes”, se felicite-t-il.

“En 2023, le Sénégal sera prêt à accueillir toute sorte de compétition internationale”. 

Le ministre Matar Ba qui a aussi été interpellé sur les possibilités du pays à organiser une Can a soutenu qu’en 2023, le Sénégal pourra organiser n’importe quel type de compétitions internationales. Le ministère des sports,  le président de la république, tout le monde travaille à doter le pays d’infrastructures sportives dignes de nom capables de le permettre d’abriter toute sorte de compétition internationale.

Je me suis basé sur la planification et la programmation de l’État qui se donne les moyens de doter des infrastructures au pays. En 2023, le Sénégal sera prêt à organiser n’importe quel type de compétition internationale “, a réitéré le ministre qui soutient déjà que pour la Can de 2023, le Sénégal est prêt. S’il y’a une co-organisation, c’est tant mieux ça ne fera que renforcer l’integration, le cas échéant aussi,  notre pays pourra l’organiser seul “, martèle le ministre. Seulement, il dit souhaiter la gagner d’abord en 2019 avant toute chose et puis,  l’organiser et la remporter encore en 2023 aussi.

Abdoulaye Fall / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*