Bakel : lancement du projet de renforcement de l’appui à la protection des enfants RAP

 

Monsieur Amadou Alhousseynou SARR, IEF de Bakel a officiellement lancé ce lundi dans la salle de réunion de l’IEF le Projet de renforcement de l’appui à la protection des enfants dans l’éducation au Sénégal (RAP), par un atelier de quatre jours dont L’objectif global est de renforcer les connaissances et les compétences du personnel des structures d’éducation et d’apprentissage en vue de leur permettre de mieux jouer leur rôle dans la protection de l’enfance.

Objectifs spécifiques

Spécifiquement au sortir de la formation, le personnel des structures d’éducation et d’apprentissage doit être en mesure de :

* Comprendre le cadre juridique de protection de l’enfant ;

* Mieux comprendre les violences faites aux enfants

* Pouvoir analyser les causes et les conséquences des violences sur les enfants

* Pouvoir prévenir les formes des violences dont celles basées sur le genre affectant les élèves

* Détecter et répondre aux situations de violences

* D’appliquer la discipline positive dans la gestion de l’école et dans la délivrance des enseignements et apprentissages.

Le RAP « va toucher 760 mille bénéficiaires âgés de 3 à 18 ans dont 10000 enfants déscolarisés. Les enfants scolarisés sont inscrits dans 1600 structures du préscolaire, de l’élémentaire et du moyen et dans 100 daraas ».

Le projet RAP « vise à renforcer la protection des enfants dans le système éducatif », et se traduira par la construction et la réhabilitation de 243 ouvrages annexes dans les écoles (blocs d’hygiène, murs de clôture), la création de 530 espaces amis des enfants, 25 salles polyvalentes, 385 bancs maçonnés.

De même, 1000 arbres seront plantées et 25 cours d’établissements terrassés dans la mise en œuvre du Projet de renforcement de l’appui à la protection des enfants dans l’éducation au Sénégal, d’un « montant total de 10,5 millions de dollars canadien soit environ 4 milliards 600 millions de francs CFA ».

Ce projet constitue une importante contribution de la coopération canadienne dans la mise en œuvre de la politique éducative’’ du Sénégal, à travers le Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence (PAQET), qui vient d’être mis à jour pour la période 2018-2020.

Le projet va assurer une amélioration sensible des environnements physiques d’apprentissage des enfants et des jeunes par la promotion et l’instauration d’espaces d’apprentissage protecteurs sans violence , notamment en créant des « activités de sensibilisation, de prévention et de protection des enfants ».

Sont convoqués à participer à cet atelier, les proncipaux, les directeurs d’écoles et responsables de CODEC. La formation est assurée par le CDPE.

Le RAP va concerner les régions de Matam, Sédhiou, Kaolack, Kaffrine, Kolda, Kédougou, Tambacounda et Ziguinchor

bakelinfo.com/

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*