Tambacounda: Dialacoto bénéficiera du courant en continu, les travaux sont en cours.

 

Dialacoto est en passe d’être raccordé au réseau de moyenne tension et d’ailleurs, les travaux d’extension, de réhabilitation et de raccordement sont en cours dans Dialacoto même. C’est la confirmation de M. Abdou Kandji, le chef d’agence d’ERA (Énergie Rurale Africaine) à Tambacounda joint par nos services. Mieux, M. Kandji ajoutera qu’une fois les opérations bouclées, Dialacoto ne sera plus servi que durant six heures par un groupe électrogène mais en continu. C’est ERA, concessionnaire d’électrification rurale qui s’occupera de l’exploitation, un bon bol d’oxygène selon El hadj Diamé Dansokho patron de « AME 2019 » et non moins fils du terroir.

«Quand les populations avaient battu le macadam pour réclamer de l’électricité je les avais invités à prendre un tout petit peu leur mal en patience, que les choses étaient en bonne voie. D’aucuns avaient vite franchi le Rubicon pour avancer que c’était des propos politiciens que je tenais. Là l’histoire m’a donné raison et j’en profite pour signifier à ceux- là qui pensent que nous faisons dans la politique politicienne de rentrer dans leurs petits souliers. Je suis un fils du terroir, qui se bat pour le plein épanouissement de toutes les couches de la population, je ne peux me permettre de leur raconter des contre-vérités», nous a confié le président du mouvement « AME 2019 ». A en croire El Hadj Diamé Dansokho, d’autres belles perspectives se dressent devant les populations de la région naturelle du Sénégal Oriental, il promettra de revenir là-dessus dans le cadre du déroulement de son programme de campagne.

Boubacar Dembo TAMBA / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*