Tambacounda : les femmes ont reçu leurs notifications de financement, près de 100 millions ont été consentis pour financer leurs projets

 

 

Le ministre de la femme a été l’hôte la plus en vue de la région ce samedi 26 janvier 2019. Elle devait apporter à ses soeurs des 4 départements, des financements. Les femmes en nombre important, l’ont attendue pendant plusieurs heures sans se décourager pour recevoir leurs notifications. Près de 100 millions ont été consentis pour financer leurs projets dans les départements de Tambacounda et Koumpentoum.

24 millions de francs pour les femmes de Koumpentoum, 8 pour celles de koussanar et près de 40 millions pour les femmes de Tambacounda,  voilà l’enveloppe transportée par Ndeye Saly Dieng pour financer les femmes des deux départements en attendant de visiter Goudiry et Bakel. Madame le ministre soutient que son action se justifie par la volonté du président de promouvoir l’entreprise forgée par la femme. “C’est le prolongement de l’année sociale décrétée par le président Macky Sall qui se poursuit”, lâche la ministre. Dans les détails,  elle explique,  24 millions sont servis à Koumpentoum pour financer 13 groupements de femmes. A Koussanar où son cortège s’est arrêté,  les femmes ont reçu  8 millions. A Tambacounda, dernière étape de sa tournée de ce samedi,  c’est la bagatelle de 39.700.000f qui a été débloquée. Et de poursuivre la ministre, ce montant permettra de financer 87 unités d’entreprenariat féminin. Ce qui à l’issue touchera 1265 femmes dans le département, s’est-elle réjouie. Profitant de la présence de Me Sidiki Kaba qui lui a par moment ravi la vedette, elle a tenu à rassurer les femmes, le DG de l’Imcec,  institution chargée de remettre l’argent aux femmes, m’a donnée l’assurance que toutes les diligences nécessaires pour permettre aux femmes d’entrer le plus vite possible de leur argent, sont prises. Dés ce lundi, a-t-elle martelé, toutes celles qui se présenteront au bureau de l’Imcec en présence de leurs notifications, se verront financer, renchérit, Ndeye Saly Dieng pour doper les femmes. “Le président veut accompagner la dynamique d’engagement des femmes c’est pour cela qu’il nous a instruits de tout mettre en place pour que les financements ne tardent pas”, a expliqué la tutelle. Sidiki Kaba qui était à ses côtés, s’est dit réjoui de l’acte. “Vous étiez attendue dans la région “, a-t-il expliqué. Les femmes étaient impatientes de recevoir leurs financements nécessaires pour leur développement, renchérit Sidiki. “Plus elles sont aidées,  mieux il y a de l’émergence”, a-t-il martelé. Haby Coulibaly qui dirige le comité consultatif départemental s’est elle aussi dit très honorée. Aujourd’hui le problème du financement des femmes est devenue une réalité après des années d’attentes. Seulement, exhorte-t-elle, il faut que les femmes en fassent bon usage et pensent à rembourser pour que les autres aussi puissent être servies. Outre les notifications de financement, le ministre avait dans sa gibecière, du matériel d’allégement des travaux des femmes en nombre peu signifiant, vu l’étendue du terroir et le nombre de femmes et de groupements.

Abdoulaye Fall / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*