Tambacounda : plus de 100 participants enregistrés au cross de masse de la ligue d’athlétisme.

 

La ligue régionale d’athlétisme de Tambacounda a organisé un grand cross de masse ce week-end. La police, l’armée, la gendarmerie, toutes les couches de la société, y ont pris part, s’est réjoui le président de la ligue.  L’objectif, selon les organisateurs, était d’offrir aux athlètes, de réels moments d’exprimer leurs talents.  Plus de 150 athlètes, toutes catégories confondues, y ont pris part.

L’un des objectifs majeurs que s’était assigné le président de la ligue régionale est de redonner à l’athlétisme, son lustre d’antan. Mamoudou Diallo semble toujours épouser cette idéologie. Ce samedi, un cross de masse a été organisé. Pour le président Diallo, il s’agissait d’offrir  à plus d’une centaine de jeunes athlètes, l’occasion d’exprimer leurs talents. Toutes les catégories ont été prises en compte, explique Diallo. Et les vainqueurs auront l’occasion, lors du cross national en vue, d’y prendre part. Il y avait des courses sur des distances de 2, 3, 5 et 8km. Le maire de la ville a été le parrain. Mame Balla Lô a profité pour rassurer de son soutien. Nous investissons beaucoup de sous dans le football et les autres disciplines seulement, rassure l’édile de Tambacounda, une meilleure considération sera accordée à l’athlétisme, Promet-il.

Le président de la ligue est aussi revenu sur les compétitions déjà tenues depuis le démarrage du championnat. Ici,  deux tournois sur piste sont organisés et d’autres sont en vue,  détaille Diallo, réitérant son engagement de porter haut, le flambeau de l’athlétisme régional.

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*