AUTRE TEMPS, AUTRE APPROCHE POLITIQUE !!! OUI, CHANGER DE SYSTÈME OU PÉRIR !!!

 

A 92 ans, et sept ans après sa chute du pouvoir, l’énigmatique  Président Abdoulaye WADE revient sur la scène politique avec une étonnante vigueur, surprenant véritablement la quasi-totalité des observateurs  et experts (politologues, sociologues, psychologues, etc.) ; oui, il continue de fasciner et de mobiliser – Un charisme exceptionnel ! Un Signe divin !… Un missionnaire ?

[Dans l’entretien accordé à ‘’Kémane TV’’, Me Abdoulaye Wade a confié avoir eu la révélation de faire des prières pour sauver le monde.  Suivre ce lien : https://youtu.be/q586JLIazFs ].

Et du fait des nouveaux enjeux politiques, il s’est véritablement radicalisé, promettant d’en découdre définitivement avec le régime de son ancien disciple et successeur qu’il a pourtant, en huit années de compagnonnage au pouvoir, promu à toutes les hautes fonctions de l’Etat et gratifié de ses largesses (patrimoine).

Et certes, il faut s’inquiéter de cette escalade, mais il semble que c’est le seul moyen pour convaincre le président Macky SALL de s’inscrire dans une perspective de dialogue politique véritable, en vue de rassurer définitivement les uns et les autres sur la fiabilité du processus électoral. Certes, le Président WADE est allé très loin dans ses propositions, mais il faut espérer qu’il ne s’agit que d’une stratégie politique pour que le Président Macky SALL lâche du lest, en donnant des garanties pour des élections démocratiques et transparentes. …

Actuellement, le pays est divisé ; aucun parti politique ne peut plus, à lui seul, exercer le pouvoir ; et à l’évidence, seule la réconciliation des patriotes, toutes obédiences confondues, peut permettre de pacifier l’espace politique et de faire face solidairement aux défis de toutes sortes qui nous interpellent au quotidien. C’est donc sur ce chantier que devraient s’investir tous les hommes politiques – Une exigence démocratique !

En vérité, une élection n’est rien d’autre que l’arbitrage du peuple entre diverses approches, diverses visions, à priori inconciliables, pour conduire le pays vers le salut, et donc le développement durable. Ainsi, tous les protagonistes devraient respecter le verdict populaire et se retrouver après, pour l’exécution du programme retenu – amendé en fonction de la représentativité des protagonistes. En vérité, deux patriotes doivent toujours pouvoir s’entendre, s’ils ne sont mus que par la volonté de construire le pays ; sinon, l’un d’entre eux a très certainement des desseins inavoués. Et donc, à l’évidence, si nos hommes politiques avaient réellement compris le sens d’un scrutin, il ne devrait plus y avoir que des ‘’gouvernements d’union nationale’’. Oui, il est tout aussi antidémocratique de ne pas rallier la majorité après le verdict du peuple que de s’acharner à  neutraliser et anéantir une opposition ; oui, il faut savoir autant perdre que gagner : perdre et rallier, gagner et rassembler !

En vérité, seule une telle perspective permettrait de récrédibiliser nos hommes politiques et donc de les réconcilier avec le peuple ; sinon, bienvenue au règne des ‘’religieux’’, comme cela s’est déjà passé ailleurs – Une perspective inéluctable, car inscrite dans le Coran et confirmée par le Hadith, avec l’avènement du Mahdi (retour de Jésus fils de Marie).

Au demeurant, pour les croyants que nous sommes, il est évident qu’on ne peut pas véritablement réussir en politique (édification d’une cité juste) en mettant Dieu entre parenthèses ; et malheureusement telle est l’idéologie laïque, celle de la République, dans notre pays pourtant musulman à plus de 95% (croyant, à près de 100%). Et véritablement, c’est là la cause intime de l’exacerbation des dissensions politiques ; en effet, selon le Prophète (PSL), ‘’il n’est pas un peuple qui ait rompu le pacte le liant à Dieu et à ses envoyés, sans que Dieu ne l’ait soumis à un ennemi étranger qui l’ait dépossédé d’une partie de ses biens (colonisation sous toutes ses formes) ; et Dieu éprouvera, en les dressant les uns contre les autres, les peuples dont les gouvernants ne se soumettent pas au Livre de Dieu et qui tourneront en dérision ce que Dieu a révélé” (Hadith). Oui, voilà les véritables raisons de la crise politique perpétuelle qui nous accable !!!

Et au vu de tout cela, il urge de promouvoir une nouvelle façon de faire la politique, reposant sur l’éthique et la connaissance des ‘’Textes Sacrés’’ (Thora, Évangile, Coran) qui constituent une ‘’explication de toutes choses’’, et d’œuvrer donc pour un véritable partenariat entre le temporel et le spirituel (Cor. 16 : 89-90 – Les Abeilles – An-Nahl). Oui, l’implication des religieux dans la politique est plus que nécessaire pour l’agencement d’une cité juste, car c’est avant tout un problème de changement de comportement moral (Cor. 13 : 11 – Le Tonnerre – Ar-Ra’d). Et là, les hommes politiques ont véritablement montré leurs limites. Il urge donc de réformer la vision du monde que l’Occident nous a inculquée et imposée depuis plus d’un demi siècle – Une vision ‘’antéchristique’’ et donc ‘’borgne’’ ! Oui, nous devons fondamentalement revenir aux valeurs de notre noble religion – l’Islam, en l’occurrence, et qui ne sont guère différentes de celles prônées par les autres religions monothéistes (Christianisme et Judaïsme). Oui, il est inadmissible que l’idéologie laïque (‘’anticléricale’’) que le colonisateur nous a laissée continue de prospérer dans notre pays, musulman à plus de 95%, alors que les religions ont vocation d’expliquer le monde (Cor. 6 : 154 – Les Bestiaux – Al-An’âm) ; cela est manifestement irrationnel et antidémocratique –  car la démocratie, il faut le reconnaître, c’est essentiellement une affaire de rapports de forces (loi de la majorité), avec la garantie des droits fondamentaux pour les minorités – ce que garantit explicitement toutes les religions monothéistes. Et c’est dire que des réformes institutionnelles sont nécessaires pour intégrer cette importante donne ; sinon le ‘’Plan Sénégal Émergent’’ (PSE) ou les autres plans qui suivront ne seront que du vent. Oui, rompre avec la laïcité ou périr !!!

https://docs.google.com/document/d/1f2m0kqKRdQTuxUMMBtVcTvivIlpGAQGuWODEbRkQYYI/edit?usp=drivesdk

 

DOCTEUR MOUHAMADOU BAMBA NDIAYE

Ancien Interne des Hôpitaux de Dakar

Pédiatre à Thiès

 

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*