Kédougou: inauguration de l’usine d’or de Petewol Mining Company, le président Macky Sall décerne un satisfecit à la compagnie.

 

Quand le président Macky Sall arrivait sur la plateforme de la compagnie Petewol Mining Company (PMC), le quart après treize heures avait déjà sonné et les chapes de plomb s’en prenaient aux invités. Il y a eu droit à une séance d’explication sur le plan de gestion environnementale et sociale, suffisant pour que le chef de l’Etat se dise rassuré quant aux initiatives de bonnes pratiques amorcées par l’entreprise.

Le mode opératoire de Petewol Mining Company, (PMC), notamment en termes de gestion environnementale et sociale, d’approche communautaire, a fini de convaincre le président Macky Sall qui a officiellement coupé samedi le ruban de la seconde unité industrielle d’or du pays. En effet la politique du contenu local, consistant à accorder la primauté aux fils du terroir en termes de formation, d’emploi et d’achats locaux, est bien lancée selon le chef de l’Etat et il va falloir la consolider en la renforçant.

Et comme le projet « or » de PMC est situé entre le parc national du Niokolo Koba et le fleuve Gambie, le dispositif de protection de l’environnement et de conservation de la biodiversité a aussi rassuré le président Sall. D’ailleurs ces deux options phares du plan de gestion environnementale et sociale de l’entreprise, tout comme sa politique sociale ont été illustrées par deux films de trois minutes chacun, au grand bonheur des autorités administratives et locales de la région.

PMC est la filiale Sénégalaise du groupe britannique Toro Gold, et au cours de la cérémonie, l’ambassadeur de Grande Bretagne au Sénégal a aussi signifié sa satisfaction de voir considérée comme un modèle de bonnes pratiques, la compagnie minière. D’ailleurs, il soulignera avec force que son pays va mouiller le maillot pour figurer parmi les premiers investisseurs du G7 au Sénégal.

Pour rappel, PMC a démarré ses opérations d’exploitation en janvier 2018, et elle en aura pour 8 années à raison de 4 tonnes d’or par an, en attendant que d’autres réserves prouvées se signalent aux équipes d’exploration qui poursuivent leurs activités dans les autres permis de l’entreprise.

Boubacar Dembo TAMBA / www.tambacounda.info /

Laisser un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

  • (ne sera pas publié)

*