Coronavirus «Mercredi noir» en Chine: 242 morts en 24 heures

 

Ce qu’il faut savoir:

  • Près de 60’000 personnes sont contaminées
  • Au moins 1350personnes sont décédées, un bilan supérieur à celui du SRAS, qui avait tué 774 personnes en 2002-2003
  • Plus de 320 cas de contamination ont été confirmés dans une trentaine de pays et territoires.
  • Une mise en quarantaine a été édictée pour la première fois au Vietnam, pour une commune de 10.000 habitants près de Hanoi.

Les JO de Tokyo auront lieu

Fustigeant des «rumeurs irresponsables», le président du comité d’organisation des Jeux olympiques de Tokyo, Yoshimo Mori, a une nouvelle fois souligné jeudi qu’il n’envisageait pas de «reporter ou d’annuler les Jeux» en raison de l’épidémie de coronavirus.

À seulement 162 jours de la cérémonie d’ouverture, des questions sont fréquemment soulevées sur une éventuel report des JO en cas de propagation du virus dans toute l’Asie.

«Nous aimerions nous coordonner avec le gouvernement national et agir de manière calme», a tempéré M. Mori lors d’une réunion avec de hauts responsables du Comité international olympique (CIO).

Danger pour la croissance

L’épidémie de coronavirus pourrait amputer la croissance française de 0,1 point de pourcentage en 2020, a estimé jeudi le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire.

«Admettons que nous ne soyons pas trop loin du pic» de l’épidémie, «notre évaluation, c’est que l’impact sur la croissance chinoise sera de l’ordre de un point sur l’année», a déclaré le ministre au micro de RMC/BFMTV. «Ce qui voudra dire 0,2 point de croissance en moins au niveau mondial et 0,1 point de croissance en moins pour la France», a ajouté M. Le Maire, citant les évaluations réalisées par son ministère.

Même l’Unicef

L’Unicef rappelle également les mesures de bonne hygiène pour contrer une propagation.

Même pour son meilleur ami

On n’est jamais trop prudent, surtout s’il s’agit de protéger son plus fidèle compagnon.

Bali n’est plus épargné

Un touriste chinois a été testé positif à Bali.

Des nouveaux cas à bord du bateau de croisière au Japon

Le ministre japonais de la Santé, Katsunobu Kato, a annoncé jeudi 44 nouveaux cas positifs au nouveau coronavirus Covid-19 à bord du paquebot de croisière Diamond Princess en quarantaine au Japon, d’après les tests nouvellement menés sur 221 personnes.

Cela porte à 218 le nombre total d’occupants du navire (passagers et membres d’équipage compris) ayant été infectés, sur 3.711 personnes initialement à bord, sans compter un officier de quarantaine également contaminé récemment.

Pékin fait le ménage

Le plus haut responsable du Parti communiste chinois (PCC) dans le Hubei, Jiang Chaoliang, a été démis de ses fonctions. Il est remplacé par le maire de Shanghai, Ying Yong, réputé proche du président Xi Jinping.

Le principal responsable communiste de Wuhan, Ma Guoqiang, a également été limogé.

Vietnam: une première commune placée en quarantaine

Une commune de 10’000 habitants près de Hanoi a été placée en quarantaine par crainte d’une propagation du coronavirus, une première dans le pays, a-t-on appris jeudi auprès du ministère vietnamien de la Santé.

Nous ordonnons une «mise en quarantaine» de la commune de Son Loi pendant 20 jours, a indiqué le ministère alors que cinq cas de Covid-19 ont été déclarés dans la petite ville. Au Vietnam, 15 personnes sont à ce stade touchées par cette épidémie, qui a déjà tué plus de 1.300 personnes principalement en Chine continentale.

Près de 250 morts en un jour

La Commission de la santé du Hubei (centre) a annoncé jeudi 242 nouveaux décès dans la province. C’est de loin l’augmentation la plus forte enregistrée en 24 heures depuis que la crise a débuté en décembre dans le chef-lieu provincial, Wuhan. A lire ici.

08:49 heures

Les chiffres bondissent en Chine

La Chine a annoncé quelque 15’000 contaminations supplémentaires par le coronavirus, un bond record qu’elle justifie par une nouvelle définition des cas d’infection, les principaux responsables de la province berceau de l’épidémie étant eux démis de leurs fonctions.

Retrouvez tous les événements du mercredi 12 février.

Coordination de l’UE

Les Etats membres de l’Union européenne vont prôner jeudi un «renforcement de la coordination» entre eux face aux risques liés à l’épidémie de nouveau coronavirus, selon un projet de conclusions obtenu mercredi par l’AFP.

Le texte doit être adopté, avec d’éventuelles modifications, par les ministres européens de la Santé, qui se réunissent en urgence jeudi à Bruxelles pour discuter des mesures contre la propagation du virus dans l’UE, où 35 cas ont été recensés.

«L’efficacité des mesures nationales prises aux frontières et aux points d’entrée de l’UE pour protéger la santé publique (…) peut encore être améliorée par le renforcement de la coordination déjà en cours entre les États membres et la Commission», est-il souligné dans ces conclusions.

Salon du mobile annulé

La crainte suscitée par le nouveau coronavirus a eu raison du salon mondial du mobile de Barcelone (MWC), grand-messe du secteur annulée mercredi après une vague de désistements de grands groupes, alors que les autorités espagnoles appelaient à ne pas céder à «l’épidémie de la peur».

L’association organisatrice GSMA a annoncé avoir «annulé le MWC Barcelone 2020 car la préoccupation mondiale relative à l’épidémie de coronavirus, les inquiétudes sur les voyages et d’autres circonstances rendent impossible l’organisation de cet événement», prévu du 24 au 27 février.

Plan pour les tests

L’OMS va lancer un plan pour une collaboration sur les tests cliniques pour des médicaments et des vaccins face au coronavirus COVID-19. Plus de 300 chercheurs réunis depuis mardi à Genève ont approuvé mercredi des priorités dans les efforts à mener.

L’OMS «travaille à un plan» sur cette question, a expliqué devant la presse le directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus au terme de la rencontre. Des spécialistes chinois ont notamment participé à distance à la discussion.

Un dialogue a aussi été mené avec les principaux donateurs de la recherche. L’industrie pharmaceutique se dit «prête à aider», a expliqué le directeur général de la faîtière internationale IFPMA établie à Genève, le Bâlois Thomas Cuéni, qui salue une réunion «utile».

(nxp)